Natacha Appanah : « En attendant demain »

Natacha Appanah " en attendant demain"

Présentation de l'éditeur : "«Adam est debout, le visage collé à la petite fenêtre, les deux mains accrochées aux barreaux. Tout à l'heure, quand il a grimpé sur sa table pour atteindre l'ouverture, il s'est souvenu que les fenêtres en hauteur s'appellent des jours de souffrance. Adam attend l'aube, comme il attend sa sortie depuis quatre ans, cinq mois et treize jours. Il n'a pas dormi cette nuit, il a pensé à Anita, à Adèle, à toutes ces promesses non tenues, à ces dizaines de petites lâchetés qu'on sème derrière soi...»
 Adam et Anita rêvaient de vivre de leur art – la peinture, l'écriture. Ils pensaient accomplir quelque chose d'unique, se forger un destin. Mais le quotidien, lentement, a délité leurs rêves jusqu'à ce qu'ils rencontrent Adèle qui rallume un feu dangereux.
 En attendant demain est un roman qui raconte la jeunesse, la flamme puis la banalité, les mensonges et la folie d'un couple. "

« Alors lui revient ce frémissement dans le ventre, le lent réveil de cet espoir flamboyant de sa jeunesse, devenir écrivain. Alors, le soir, elle reprend un cahier, elle commence à écrire, à espérer, mais à chaque fois, comme un soufflé, les mots retombent. Mais ce n’est pas grave car elle est persuadée qu’elle trouvera bientôt une histoire à raconter, une idée merveilleuse qui tiendra debout, tout le temps. Une histoire qu’elle pourra veiller de loin, même fatiguée, même lasse, même désappointée, et ce sera comme une lumière, toujours. Oui, une histoire, une belle histoire à écrire. »

Un triangle amoureux très particulier. Adam et Anita rêvent d’une vie d’artistes et d’amoureux éternels mais, création et réalité font rarement bon ménage. Un déménagement à la campagne, un léger isolement et le doute s’installe, s’insinue dans les esprits et ce n’est pas l’arrivée d’une enfant qui sauvera l’unité originelle, mais l’arrivée d’Adèle. Trois prénoms en A, trois commencements, mais combien de renoncements et de petits arrangements avec la vérité?

« Ils rêvaient d’incarner un couple d’artistes, mystérieux, talentueux et amoureux, ils espéraient trouver une nouvelle manière de rejoindre paroles, peinture, forme, couleur, histoire. »

J’ai aimé la construction du roman, l’alternance dans la narration entre la recherche d’idéaux et la crudité du quotidien, le décalage en somme entre être et paraitre. Natacha Appanah livre un roman poignant, à l’ambiance chabrolienne. Si dès le début, le lecteur est averti du drame, le suspense reste néanmoins très présent. Ce sont les mécanismes, le rouage du destin qui intéressent l’auteur.

Natacha Appanah, En attendant demain, Gallimard, janvier 2015, 208 pages, 17.50 euros

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s