Franck Courtès : « Autorisation de pratiquer la course à pied »

franck courtes
Présentation de l'éditeur: "Les copains des maisons de campagne, un jeune homme 
confronté à la lâcheté, un père divorcé qui s’inscrit à un jeu télévisé pour 
conquérir ses enfants, une jeune femme qui sacrifie tout pour courir le marathon, un bobo parisien qui contemple le monde dans un restaurant japonais. Au cours de 
ces nouvelles, du cœur de la ville au cœur de la campagne, Franck Courtès déroule le fil  ténu de nos vies. Il dit avec maestria ces tremblements de terre intimes 
et silencieux qui font basculer chacun de ses héros et qui les rendent si 
fragiles."

Franck Courtès a d’abord posé son regard sur le monde en étant photographe indépendant. En 2013, il choisi de donner un prolongement à son univers en utilisant des mots, il publie un premier recueil de nouvelles : « Autorisation de pratiquer la course à pieds et autres échappées ». (Prix SGDL du premier recueil de nouvelles)

« J’ai cru pouvoir assumer seul ma honte, me trouver des excuses.J’ignorais que ce purgatoire serait éternel. La seule chose qui m’ a fait du bien durant toutes ces années, c’est la fatigue, parce qu’on se fatigue de tout, même de se haïr. »

De l’enfance qui nous échappe aux lâchetés quotidiennes qui nous rattrapent, il réussit le tour de force de nous captiver en décrivant le quotidien. Au cours de ses nouvelles, il fixe comme un polaroid, les bouleversements intimes et silencieux, les blessures invisibles et les regrets inavouables de ses personnages en quête d’un autre demain. Ses héros sont fragiles et tendres, émouvants avant tout. Une révolte sourde perce à plusieurs moments dans le destin de ces personnages, pas toujours facile.

“ Le danger c’était de s’ennuyer.”

J’ai été touchée par la douceur et la justesse de l’écriture en total accord avec le propos. 19 nouvelles. 19 moments de vérité. 19 petites pépites. Les nouvelles ont vraiment une ambiance propre à chacune, un univers où plane le regard d’un homme qui cherche l’essence et l’essentiel de la vie.

Franck Courtès, Autorisation de pratiquer la course à pied, Lattès, février 2013, 250 pages, 17.50 euros

Publicités

Un commentaire sur « Franck Courtès : « Autorisation de pratiquer la course à pied » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s