Sophie Daull : « Camille mon envolée »

camille mon envolée

Logo 68

Présentation de l'éditeur : Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille Camille, 16 ans, emportée une veille de Noël après quatre jours d’une fièvre sidérante, Sophie Daull a commencé à écrire. 
Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard « franc, droit, lumineux », les moments de complicité, les engueulades, les fous rires ; l’après, le vide, l’organisation des adieux, les ados qu’il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent… Écrire pour rester debout, pour vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l’enfant disparue, pour endiguer le raz de marée des pensées menaçantes.
Loin d’être l’épanchement d’une mère endeuillée ou un mausolée – puisque l’humour n’y perd pas ses droits –, ce texte est le roman d’une résistance à l’insupportable, où l’agencement des mots tient lieu de programme de survie : « la fabrication d’un belvédère d’où Camille et moi pouvons encore,
radieuses, contempler le monde ».

Sophie Daull est comédienne. Elle est née dans l’Est de la France. Camille, mon envolée est son premier roman.

Ce roman est très largement inspiré de la vie de l’auteure. Il raconte comme une mère survit face au cataclysme de la perte de son enfant unique.

Lire la suite de « Sophie Daull : « Camille mon envolée » »

Citation de la semaine

La citation de la semaine

« Moi, mon mirage est indochinois et il a la classe des mots de Marguerite, cette langue qui fait du bien et du mal, qui s’enroule comme un cobra autour de votre âme pour ne plus jamais la quitter. Précise et folle, dangereuse et amoureuse, telle est ma Marguerite égarée sur le Mékong de son enfance éternelle, brisant les barrages de bêtise entre elle et le monde. Moi, y a aucun fleuve au pied de ma tour. Mais j’ai besoin de flotter. Juste un peu. »

Astrid Manfredi in La petite barbare

Chut c’est un secret avec Emilie Frèche

secrets d'écrivains par bénédicte junger

Emilie Frèche est une auteure pour adulte et la jeunesse, scénariste et éditrice (Les éditions du Moteur). Toujours très inspirés de sa vie personnelle, ses romans abordent la question de l’identité, la difficulté des rapports familiaux et amoureux. Elle a par ailleurs signé deux documents sur l’affaire Ilan Halimi, « La Mort d’un pote » et « 24 Jours, la vérité sur la mort d’Ilan Halimi ». Celui-ci fera l’objet d’un film avec Pascal Elbé et Zabou Breitman réalisé par Alexandre Arcady dont elle signe avec lui le scénario.
J’ai rencontré Emilie, il y a quelques temps de cela avec son très drôle roman Chouquette où elle montre toute la complexité des rapports mère/ fille. C’est aussi un roman sur la peur de vieillir et lutte contre le temps. Elle vient de publier Un homme dangereux qui est selectionné sur la première liste du Prix de Flore. Un roman sur la domination masculine et la fascination féminine comme un cri où la rage de vivre et l’urgence d’écrire emportent tout sur leur passage.

Emilie Frèche

Lire la suite de « Chut c’est un secret avec Emilie Frèche »

Diane Brasseur : « Je ne veux pas d’une passion

je ne veux pas d'une passion

Présentation de l'éditeur : "Il est parti, il a enfilé son caban avant de mettre son bonnet.  Pourquoi n’ai-je pas essayé de le retenir ? Quand il s’est levé, j’ai gardé les mains dans les poches de mon manteau. J’hésitais à lui proposer d’aller chez moi pour faire l’amour une dernière fois. Un à un, il fermait les boutons de son caban que, d’habitude, il ne ferme pas. Celui du milieu, frappé d’une ancre de bateau, était tombé depuis longtemps.  « Je vais rester un peu. » J’ai commandé une coupe de champagne. Elle pensait que c’était le bon, mais il la quitte. Restée seule dans un café, une jeune femme revit les derniers mois de son histoire d’amour, et la relation fusionnelle qu’elle entretient avec son père depuis l’enfance. Deux passions très différentes, qui vivent dans un seul cœur."

Diane Brasseur est franco-suisse. Après des études de cinéma à Paris, elle devient scripte et tourne, entre autres, avec Albert Dupontel, Olivier Marchal et Abd Al Malik. Son premier roman Les fidélités est un monologue intérieur d’un homme mûr qui s’oblige à un choix impossible entre sa femme et sa maîtresse.

Lire la suite de « Diane Brasseur : « Je ne veux pas d’une passion »