Jour 11 : Romain Puértolas : « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikea »

avent

l'extraordinaire voyage du fakir

Présentation de l'éditeur : "Une aventure rocambolesque et hilarante aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye postkadhafiste. Une histoire d'amour plus pétillante que le Coca-Cola, mais aussi le reflet d’une terrible réalité : le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle.

Romain Puértolas est sans conteste le phénomène littéraire de 2013. Avec L’incroyable voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire IKEA, il s’impose non seulement dans les meilleures ventes auprès des plus grands (David Foenkinos et Amélie Nothomb, pour ne citer qu’eux) mais il s’installe aussi dans le cœur de ses lecteurs qui lui suivent de plus en plus nombreux au grès de ses publications déjantées mais toujours humanistes et vibrantes de sincérité. Il porte sur le monde un regard qui évoque à la fois celui d’un enfant qui aurait grandi trop vite et celui d’un homme mûr érigeant l’humour en principe de précaution à la morosité. Le pouvoir de l’imagination pour réenchanter le monde.

Son premier publié en 2013 et sorti en poche en 2015. Cette année, une fakir box est éditée pour les fêtes et ravir petits et grands.

fakir box

Un authentique fakir indien débarde en France à la recherche d’un fameux lit à clous IKEA uniquement disponible en France mais rien ne se passe prévu et le voilà,  après un coup de foudre avec une jeune française, une altercation avec un chauffeur de taxi et presque une nuit tranquille passé dans un magasin suédois, enfermé dans une armoire et en partance pour l’Angleterre.

« Marie, de son côté, reposa le combiné, comme nous l’avons déjà dit, dévorée par les flammes d’un feu sauvage, phrase qui ne veut pas dire grand-chose mais possède une force littéraire métaphorique des plus efficaces, ainsi qu’une allitération en « f » non négligeable. »

S’en suivent des aventures abracadabrantesques dans plusieurs pays de l’union européenne, beaucoup de rencontres plus ou moins heureuses et plus ou moins intenses et, surtout, une réflexion engagée au sujet des sans-papiers.

« On ne profitait pas tant des choses et des découvertes lorsqu’on était seul. Et souvent, la nostalgie des siens rendait pauvre et insipide même le plus prodigieux des paysages. »

J’ai aimé le ton et l’univers décalé de Romain Puértolas à mi chemin entre Louis de Funès et Arsène Lupin.

L’offrir à : des ami(e)s, des ados, des amateurs d’humour.

Romain Puértolas, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire IKEA, Le livre de poche, mars 2015, 312 pages, 7,30 euros

Publicités

Un commentaire sur « Jour 11 : Romain Puértolas : « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire ikea » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s