Emmanuel Régniez : « Notre château »

Notre château

68 (2)

Présentation de l'éditeur : "Un frère et une soeur vivent reclus depuis des années dans leur maison familiale, qu’ils ont baptisée « Notre château ». Seule la visite hebdomadaire du frère à la librairie du centre ville fait exception à leur isolement volontaire. Et c’est au cours de l’une ces sorties rituelles qu’il aperçoit un jour, stupéfait, sa soeur dans un bus de la ligne 39. C’est inexplicable, il ne peut se l’expliquer. Le cocon protecteur dans lequel ils se sont enfermés depuis vingt ans commence à se fissurer."

Emmanuel Régniez signe un premier roman très particulier. Chaque phrase est stylisée au maximum et les répétitions de mots, lancinantes ou déconcertantes suivant votre capacité d’adaptation, vous feront entrer sur la pointe des pieds dans un monde mystérieux.

Construit autour d’un château assez particulier qui tient plus de la maison hantée que la maison de campagne, ce roman déroule la vie d’une frère et d’un soeur, orphelins suite à l’accident de leurs parents.

Le cœur de la maison est la bibliothèque qui donne à lire de très belles descriptions autour de ce lieu mais aussi autour de l’activité de lecture qui en résulte.

« Nous avons tellement de livre. Nous avons pensé un moment tout ficher, faire des fiches cartonnées, des fantômes, que nous aurions placés à la place du livre sorti des rayons. Mais, il aurait fallu pour cela que nous prenions nos livres. Ce qui n’est pas le cas. Et puis si un livre n’est pas rayon, pas de besoin de ce fantôme pour savoir qui l’a.
Notre monde est contenu Notre Bibliothèque. Notre monde est notre bibliothèque.
Une maison qui contient beaucoup de livres est une maison ouverte au monde, est une maison qui laisse entrer le monde. Chaque livre est un fragment du monde extérieur et, tel un puzzle, quand nous posons ensuite le livre dans les rayons de Notre Bibliothèque, nous recomposons le monde, un monde à notre image, à notre pensée.
Ma sœur et moi sommes hantés par les livres. Si nous avons décidé de nous retirer du monde, c’est pour lire, uniquement lire. Nous passons nos jours à cela, à lire et encore lire. »

Très vite, nous sommes dans un univers à part. Quelque chose d’étrange, de mystérieux, de dérangeant même s’empare du lecteur dans cette valse lente et enivrante. Emmanuel Régniez maîtrise parfaitement cet univers gothique, peuplé de fantômes réceptacles de fantasmes, d’envies et d’une certaine forme de furie.

« Nous nous fabriquons une vie sur mesure à mesure que le temps passe. Et nos souvenirs, nos vrais souvenirs s’effacent aussi sûrement qu’une figure sur la sable. »

Petit à petit, des indices, des questions, des pourquoi, des évidences et tout s’effondre comme le beau château en Espagne que l’auteur a créé. Roman sur la place des souvenirs, les drames intimes et la fraternité éternelle, Notre Château vous donnera peut être envie de ranger votre bibliothèque mais surtout vous confirmera que le temps passe toujours vite.

Laissez-vous emporter là où vous n’auriez pas osé l’imaginer!

Emmanuel Régniez, Notre château, Le Tripode, janvier 2016, 128 pages, 15 euros

Publicités

4 commentaires sur « Emmanuel Régniez : « Notre château » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s