Des poches dans le maillot – Les livres de votre été

 

L’été arrive enfin, promesses de temps ralenti, de corps alanguis et de temps liVre.
Pour vous accompagner dans cette période propice à la lecture, j’ai sélectionné des poches pour leurs poids plume.

Voici une sélection de livres légers en poids mais gonflés en émotions!

Bel été !

no et moi

  • Delphine de Vigan, No et moi , Livre de poche, 2009

→ Pour échanger avec un ado
Un roman sur la différence, écrit à hauteur d’adolescents.
Juste et déchirant.
Un cri de révolte comme l’injustice et les apparences.
Delphine de Vigan signe un roman doux-amer sur l’exclusion.

Charlotte

  • David Foenkinos, Charlotte, Folio, 2016

→ Pour rencontrer un destin et un texte en prose poignants
Le destin tragique d’une artiste juive allemande dans les tourments de la guerre mais aussi d’une jeune femme à la force de vie étonnante.
Flirtant avec la poésie David Foenkinos signe son roman le plus universel et le plus poignant.

L'invention de nos vies

  • Karine Tuil, L’invention de nos vies, Le livre de poche, 2014

→ Pour s’offrir une autre vie
Diablement bien construit, ce roman mi-polar, mi-psychologique s’articule autour de secrets et de petits arrangements avec la vérité  qui éclatent avec maestria et fracas. Le passé finit-il toujours par nous rattraper? Karine Tuil possède ce don du scénario. Vous ne lâcherez pas ce roman avant d’être arrivé à la dernière page!

La solitude de nombres premiers

  • Paolo Giordano, La solitude des nombres premiers, Points, 2010

→ Pour s’émouvoir d’une histoire d’amour pas comme les autres
Deux enfants pas comme les autres et une même envie d’avoir une vie normale. Lutter pour exister et être accepté tels qu’ils sont, est le challenge de ces deux personnages qui peut être réussir la plus alliance de leur vie. Un roman touchant et dur sur la différence.

l'amour sans le faire

  • Serge Joncour, L’amour sans le faire, Folio, 2013

→ Pour se mettre à l’heure d’été
Serge Joncour explore la lenteur des corps et des sentiments sous la chaleur de l’été. Cela donne un roman intimiste et authentique sur une histoire d’amour impossible (ou pas), sur les racines qui nous grandissent et la bienfaisante odeur des tilleuls.

13 à table

  • 13 à table, Pocket, 2015

→ A lire par petits bouts
Treize nouvelles autour de la thématique des frères et sœurs pour Les restau du Cœur. Rassemblant de jolies plumes ce recueil est riche grâce à la diversité de nouvelles qu’il propose allant du drame, au fantastique en passant par le feel’s good book.

Le coeur cousu

  • Carole Martinez, Le cœur cousu, 10/18, 2009

→ Pour croire aux anciennes légendes
Un roman solaire où légendes anciennes, phénomènes magiques et ôde à la vie se mêlent pour happer le lecteur au cœur de grands secrets et de petits rêves. Carole Martinez est une conteuse hors-pair qui ne manquera pas de vous charmer.

Dans le jardin de l'ogre

  • Leila Slimani, Dans le jardin de l’ogre, Folio, 2016

→ Pour plonger au cœur d’une addiction 
Adèle a tout pour être heureuse : elle est la mère d’un petit garçon radieux et l’épouse d’un brillant médecin. Soumise à d’impérieuses pulsions, elle se voit toutefois faire des choix qui l’amène à la lisière de la folie et l’autodestruction. Saura-t-elle rompre les chaines de ce corps esclave qui la détruit à petit feu?

corniche kennedy

  • Maylis de Kerangal, Corniche Kennedy, Folio, 2010

→ Pour l’ivresse des plongeons
Ils sont jeunes, insouciants, libres et ne vivent que dans l’urgence d’aimer. Maylis de Kerangal saisit la beauté des rebellions adolescentes, du frisson de vie de ces jeunes gens qui sautent dans le vide pour mieux s’inscrire dans le temps présent qui s’écoulent trop lentement pour eux qui vivent à 100 à l’heure.

l'ardoise magique

  • Valérie Tong Cuong, L’ardoise magique, J’ai lu, 2013

→ Pour célébrer l’amitié
Valérie Tong Cuong pose avec des mots simples, une histoire poignante d’amitié entre deux jeunes filles. Quand le dégoût de la vie s’invite, sauter du haut d’un pont est-il la seule solution? Avec beaucoup de finesse ce roman esquisse la solitude urbaine et adolescente.

le confident

  • Hélène Grémillon, Le confident, Folio, 2012

→ Pour changer d’époque
Destins entremêlés et suspense font de ce roman un fresque historique addictive. Petite et grande histoire se rencontre autour d’une guerre qui ravive blessure personnelle et désir de maternité. Hélène Grémillon signe un premier roman magistral avec deux femmes en détresse affective.

sauf les fleurs

  • Nicolas Clément, Sauf les fleurs, Libretto, 2015

→ Pour découvrir une langue poétique incroyable
Ce très court roman suit le parcours dramatique de la jeune narratrice qui souffre d’un manque d’amour et de violences de son père. Sauf Les Fleurs bouscule et dérange. Nicolas Clément a une écriture magique et fait justement résonner les mots d’enfants, d’adolescents, de jeunes adultes de ses personnages.

la blancheur qu'on croyait éternelle

  • Virginie Carton, La blancheur qu’on croyait éternelle, Le livre de poche, 2016

→ Pour vivre une belle histoire d’amour
Virginie Carton signe une comédie douce-amère, drôle et pleine de vie. Avec Mathilde et Lucien, elle prend le lecteur par le main pour aller au plus profond des rêves et des espoirs. A se chercher, se croiser, ces deux là vont-ils enfin se trouver?

Publicités

Un commentaire sur « Des poches dans le maillot – Les livres de votre été »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s