Chut c’est un secret avec Sophie Adriansen

secrets d'écrivains par bénédicte junger

Sophie Adriansen écrit pour la jeunesse et les adultes, de la fiction et des essais, des biographies inspirées et inspirantes. Elle est en recherche textuelle et cela donne une oeuvre éclectique et décoiffante. Elle tient aussi régulièrement un blog où elle partage ses lectures.  Son dernier roman, Le syndrome de la vitre étoilée,  possède une forme originale où corps et cœur résonnent et se répondent. Dans la lignée de Simone de Beauvoir, sa narratrice n’aura cesse de conquérir sa liberté et de devenir femme malgré un chemin chaotique. Un livre qui invite à révéler sa lumière intérieure. Elle a acceptée de répondre à mes questions. Merci Sophie!

sophie-adriansen-cr-melania-avanzato

© Melania Avanzato

  1. Comment êtes-vous venu(e) à l’écriture? D’où vous en vient l’envie?

Je crois que je suis née avec l’envie d’écrire. J’ai toujours été entourée de livres, et avant de savoir écrire je dictais déjà des histoires. Ensuite, l’envie a grandi avec moi et, après avoir écrit beaucoup de choses courtes, j’ai bouclé un premier roman (non édité) une fois adulte.

L’écriture est désormais non seulement une envie mais aussi un besoin, une nécessité. C’est pour cela que j’ai décidé il y a quelques années d’organiser ma vie autour d’elle, et d’envoyer valser ce qui était moins important. L’écriture est une compagne, elle m’aide à vivre.

  1. Quel est votre plus beau souvenir d’auteur?

Me viennent des images inoubliables, comme la découverte de mon premier livre en librairie ou la rencontre « d’égal à égal », devenue amitié, avec des écrivains que j’estime et qui sont dans ma bibliothèque depuis bien avant ma première publication… Ou encore cette séance de dédicaces en librairie au cours de laquelle est venue une jeune femme s’appelant aussi Sophie Adriansen… Mais j’ai ressenti les plus vives émotions en assistant à la représentation de Max et les poissons au théâtre : mon roman a été mis en scène et quatre enfants ont dit sur scène l’intégralité du texte que j’ai écrit…

  1. Que pensez-vous de cette citation de Fernando Pessoa « La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas »?

Cette citation me parle : la littérature parfois apporte l’éclairage qui manque dans la vie à certains événements, car elle permet du recul, de la distance, une certaine analyse aussi… C’est par l’écriture, et par elle seule, que l’on peut comprendre certaines choses.

  1. Quel livre aimez-vous offrir?

Aux femmes autour de moi, j’ai beaucoup offert Le corps de Liane, de Cypora Petitjean-Cerf ; j’aime aussi offrir Le chœur des femmes de Martin Winckler. Ces deux titres sont pour moi des incontournables, que toute femme devrait lire et posséder.

Sans considération de sexe, j’aime faire cadeau d’un recueil de nouvelles de Roald Dahl (Bizarre ! Bizarre ou Kiss Kiss) ou de Woody Allen (L’erreur est humaine).

Et sinon, j’aime choisir un titre de façon très personnalisée, quelque chose qui parlera particulièrement à son destinataire. Le livre est mon cadeau préféré.

  1. Quels sont vos projets littéraires?

Mon roman Le Syndrome de la vitre étoilée est paru en cette rentrée chez Fleuve. Je publierai un nouveau roman en littérature générale en 2017, ainsi que plusieurs titres en jeunesse : des romans pour les 8-10 ans et un album pour les tout petits…

  1. Y a-t-il une question que je ne vous ai pas posé à laquelle vous auriez aimé répondre? Souhaitez-vous ajouter quelque chose?

Vous auriez pu me demander : « Viendrez-vous parler de votre dernier roman à Strasbourg ? ». Ce à quoi j’aurais répondu : « Oui, je participe à un stammtisch littéraire à la médiathèque Mélanie de Pourtalès le 7 décembre prochain ! »…

  1. J’allais oublier… avez-vous un secret à nous confier?

J’écris plusieurs livres à la fois, toujours au moins deux… mais chut !

Publicités

Un commentaire sur « Chut c’est un secret avec Sophie Adriansen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s