Belinda Cannone : « S’émerveiller »

semerveiller

Présentation de l'éditeur : "« Parfois le silence règne, nous sommes paisibles et concentrés, la lumière est belle et notre regard vigilant : alors l’émerveillement nous saisit. D’où vient ce sentiment fugitif ? Il ne résulte pas forcément de la nature grandiose de la situation ou du spectacle. Souvent c’est un état intérieur favorable qui nous permet de percevoir une dimension secrète et poétique du monde. Soudain on vit pleinement, ici et maintenant, dans le pur présent. Cette disposition intime est une conséquence du désir de vivre et de la faculté de joie. 
Le risque de l’enténèbrement a frappé notre époque mais il faut d’autant plus persister à évoquer l’émerveillement. Car la construction du bonheur, le respect de chaque vie précaire, précieuse et susceptible d’accueillir les plaisirs en même temps que le labeur, sont la marque de notre conception de l’existence. Ici est notre séjour, y porter un regard attentif est le plus sûr remède contre le nihilisme. »"

Belinda Cannone est romancière et essayiste. Elle a publié sept romans  et plusieurs essais primés.

Belinda Cannone publie un essai sur le sentiment d’émerveillement. Dans ce petit livre, chaque chapitre est assortie d’une photo de l’ARDI apportant poésie et contemplation comme une mise en pratique des faits énoncés.

A partir d’expérience personnelle, elle déroule des réflexions autour de l’émerveillement qui ne peut être un concept vu qu’il est personnel. Souvent associé à l’enfance, ce sentiment témoigne d’une ouverture au monde et invite à l’hors-soi.

« S’émerveiller résulte souvent, devant la beauté du monde comme devant l’invention artistique, d’une déroute de nos habitudes. »

Belinda Cannone interroge aussi la place de l’écrivain et des artistes en général qui sont plus facilement connectés à leurs mouvements intimes.

« (…)Un poste d’où se faire voyant pour mieux faire part – n’est-ce pas toujours la situation des écrivains. »

Essai d’une grande beauté formelle, clairement annoncé, il questionne nos propres existences et notre regard sur le monde. L’auteure donne des pistes qu’il appartiendra au lecteur d’explorer pour s’approcher au plus proche dans le présent, de « l’ici et maintenant » et alors être prêt à s’émerveiller.

Belinda Cannone, S’émerveiller, Stock, Janvier 2017, 192 pages 18 euros

Publicités

2 commentaires sur « Belinda Cannone : « S’émerveiller » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s