Citation de la semaine

« La guerre fabrique des lâches ou des héros, et ceux qui la gagnent à la fin n’ont pas toujours les mains plus propres que ceux qui la perdent, mais la victoire absout leurs crimes et les transforme en actes de courage. »

Pascal Manoukian Ce que tient ta main droite t’appartient

Publicités

300e billet ! Surprise pour les lecteurs d’#entreleslignes

Un 16 mars 2015, j’écrivais mon premier billet. Une chronique sur Dépendance day, le touchant roman de Caroline Vié sur la maladie d’Alzheimer. Mais c’est l’article Le mystère Henri Pick de David Foenkinos qui vous a visiblement le plus séduit ! (Et ceux qui me connaissent, savent à quel point ce résultat me touche).

Depuis deux ans, et avec presque un article publié tous les deux jours, vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre. Merci !

Pour ce 300e billet, je vous propose un concours avec deux livres à gagner, il s’agit du livre Par amour de Valérie Tong Cuong publié aux éditions Lattès. Mais vous aurez aussi la surprise de découvrir un livre dédicacé par l’auteur !

Par amour à été un livre très marquant de cette rentrée littéraire d’hiver. Je ne suis pas la seule à la dire, retrouvez les billets d’Arthémiss, de Namg Namg et sur Les Lectures du mouton.

Lire la suite de « 300e billet ! Surprise pour les lecteurs d’#entreleslignes »

Chut c’est un secret avec Belinda Cannone

Belinda Cannone a publié de nombreux essais. Le dernier S’émerveiller m’a beaucoup touchée car il invite à faire de chaque jour un fête. Si tout n’est jamais que question de regard, elle ouvre la voie à une réflexion intime sur le chemin que l’on souhaite emprunter. Merci à elle d’avoir répondue à mes questions.

Lire la suite de « Chut c’est un secret avec Belinda Cannone »

Nouveau #booktube pour les médiathèques de #Strasbourg

Voilà le petit 3e de la série de booktubes réalisés pour les médiathèques de Strasbourg !

Avec par ordre d’apparition : (cliquez sur les liens pour accéder à la chronique du roman ou une interview de l’auteure)

Marine Westphal pour La Téméraire
Cécile Coulon pour Trois saisons d’orage
Sylvie Le Bihan pour Qu’il emporte mon secret
Léa Wiazemsky pour Le bruit du silence
Valérie Tong Cuong pour Par amour

Citation de la semaine

 

« On n’envie jamais les gens tristes. On les remarque. On s’assied loin, ravis de mesurer les kilomètres d’immunité qui nous tiennent à l’abri les uns des autres. Les gens tristes sourient souvent, possible oui, possible. »

Stéphanie Kalfon in Les parapluies d’Erik Satie

J’ai deux ans ! #bloganniversaire

Voilà déjà deux ans qu’Entre les lignes existe !

Merci à tous mes followers, aux auteurs qui répondent avec malice et gentillesse à mes questions, aux ami(e)s qui portent ce regard critique et bienveillant sur mes mots pour les tirer vers le haut et aux maisons d’éditions qui me soutiennent !

Rendez-vous pour le 300e billet très très bientôt avec une surprise à la clé !