Chut c’est un secret avec Marine Westphal

secrets d'écrivains par bénédicte junger

Marine Westphal a 26 ans, elle est infirmière. Lauréate du concours Georges Sand pour une nouvelle, elle publie un premier roman, La téméraire, qui résonne comme un cri d’amour et de vie. Merci à elle d’avoir répondue à mes questions !

marine-westphal

©DNA

  1. Comment êtes-vous venu(e) à l’écriture ? D’où vous en vient l’envie ?

Je suis avant tout une grande lectrice. Depuis le CP, les histoires me touchent, j’aime en écouter, puis en lire, et à mon tour en raconter. Les mots, leurs agencements, leurs formes, la syntaxe d’une phrase, sont comme des flèches et, avec la musique et la danse, ils m’ont permis de construire un monde où me réfugier pendant mon adolescence, disons, houleuse… Ils étaient une des rares choses que je laissais entrer sous ma carapace. A ce moment-là j’écrivais dans des cahiers de brouillon toutes sortes de choses, des pensées en vrac, des petits poèmes. C’était une façon de catalyser la rage que j’avais à l’intérieur. Donc ce n’était pas une envie, plutôt une nécessité pour ne pas exploser. L’envie d’être lue et publiée est venue bien plus tard, il y a trois ans, avec à la base l’envie de partager mon amour des mots et de la langue française, mon imaginaire.

  1. Quel est votre plus beau souvenir d’auteur?
    Je suis novice dans la branche alors je n’en ai pas beaucoup ! Mais je dirais chaque témoignage de lecteur à qui ce premier roman a plu. Quand une personne que je ne connais pas me dit que mon écriture la touche, je suis très émue, ça me remue sincèrement ! Et, plus en amont, le jour où une éditrice m’a contactée…
  2. Que pensez-vous de cette citation de Fernando Pessoa « La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas »?
    Je l’avais déjà notée quelque part, celle-là ! Elle fait résonner beaucoup de choses. Voilà comment je la reçois : lire et écrire nous permet d’avoir accès à d’autres êtres que soi, d’autres façons de penser, de voir le monde, d’autres mondes, réels ou non. La littérature est une ouverture, quand la société actuelle cherche à nous faire croire que nous nous résumons à du biochimique. Il y a bien au-delà du biochimique.
  3. Quel livre aimez-vous offrir ?
    Je n’ai pas de livre préféré, tout dépend à qui je l’offre, dans quelles circonstances… Il y a des romans que j’aime mais que je ne vois pas offrir ! Mes derniers coups de cœur partagés sont « La légèreté » de Catherine Meurisse, « Danser les ombres » de Laurent Gaudé, et les deux romans de Donald Ray Pollock. Il y a tellement de romans que j’aime ! C’est toujours un plaisir d’en offrir et d’apprendre que la personne a aimé !
  1. Quels sont vos projets littéraires?
    Je suis actuellement en plein magma créatif dans l’écriture d’un second roman.
  1. Y a-t-il une question que je ne vous ai pas posé à laquelle vous auriez aimé répondre ? Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?
    Non, c’était parfait !
  1. J’allais oublier… avez-vous un secret à nous confier ?
    Ce n’est pas franchement un secret mais je taille quatre fois mon crayon de papier avant de commencer à écrire ! C’est stupide mais j’aime sentir la mine s’effriter à mesure que j’avance dans l’écriture, comme si les mots avaient un corps de graffite !
Publicités

Un commentaire sur « Chut c’est un secret avec Marine Westphal »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s