Claudie Gallay : « La beauté des jours » #RL2017

Claudie Gallay signe un roman envoûtant sur les choix, ces détails infimes qui embellissent nos vies et nous aident à vivre plus libres.

Claudie Gallay signe un roman réparateur et inspirant sur les bonheurs invisibles et la valeur des choix. Autour d’un personnage central attachant, Jeanne, elle déroule le quotidien apaisé d’une femme qui cherche néanmoins un peu de fantaisie.

« Le bonheur, ça se croise, et à cette pioche, tout le monde a sa chance. Ça se croise mais ce n’est pas donné, et si on n’en prend pas soin, ça s’en va ailleurs et on ne sait pas où, chez d’autres, qui ne l’ont pas encore eu, ou qui le méritent mieux. Après, il faut attendre que ça repasse. Parfois ça repasse. Et parfois pas. »

L’expression de cette fantaisie trouve naissance dans une persistance de son admiration pour Marina Abramovic qui est un des personnages centraux du roman et se traduit par le mise en place de mini performances quotidiennes. En effet, Jeanne va chercher l’harmonie et la rupture dans les taches répétitives de son métier de guichetière à la poste. La présence de l’art  permet d’évoquer la force et la vitalité qu’il peut permettre de développer.

« Dans son carnet ,elle a écrit.
Citation de M.A. On ne doit pas se contenter de peu. Le peu, c’est pour après, quand on est mort. Quand on est vivant, il faut tout faire très fort. »

Claudie Gallay pose aussi la belle question essentielle de la manifestation du bonheur dans nos vies. Et si un grain de sable venait ruiner l’équilibre chèrement acquis par la résurgence de souvenirs adolescents ? Un premier amour peut il fait basculer tout une vie ? Avec tact, finesse et humanité, l’auteure propose un de ces livres qui s’installe au cœur du lecteur pour lui murmurer que même si la route est longue et semée d’embûches, elle vaut la peine d’être vécue.

« Une vie ne suffit pas. Jeanne aurait voulu en avoir plusieurs, pour vivre tous les choix qu’elle n’aura pas faits, toutes les directions qu’elle n’aura pas prises. »

Un livre réparateur sur la beauté visible ou invisible. Un enchantement que vous aurez envie de partager avec ceux que vous aimez.

Présentation de l'éditeur : "Jeanne mène une vie rythmée par la douceur de l’habitude. Elle était jeune quand elle a épousé Rémy, ils ont eu des jumelles, sont heureux ensemble et font des projets raisonnables. Mais Jeanne aime aussi le hasard, les surprises de l’inattendu. L’année du bac, un professeur lui avait fait découvrir l’artiste serbe Marina Abramović. Fascinée par cette femme qui engage son existence dans son travail, Jeanne a toujours gardé une photographie de sa célèbre performance de Naples : comme un porte-bonheur, la promesse qu’il est possible de risquer une part de soi pour vivre autrement. Quand Jeanne s’amuse à suivre tel ou tel inconnu dans la rue ou quand elle calcule le nombre de bougies soufflées depuis son premier anniversaire, c’est à cet esprit audacieux qu’elle pense. Surtout cet été-là. Peut-être parce que, les filles étant parties, la maison paraît vide ? Ou parce que sa meilleure amie, qui s’est fait plaquer, lui rappelle que rien ne dure ? Ou parce qu’elle recroise un homme qu’elle a aimé, adolescente ? Jeanne se révèle plus que jamais songeuse et fantasque, prête à laisser les courants d’air bousculer la quiétude des jours.
À travers la figure lumineuse de Jeanne et la constellation de personnages qui l’accompagnent et la poussent vers un accomplissement serein, Claudie Gallay compose un roman chaleureux et tendre sur la force libératrice de l’art, sur son pouvoir apaisant et révélateur. Et sur la beauté de l’imprévisible."

Claudie Gallay, La beauté des jours, Actes Sud, août 2017, 416 pages, 22 euros

Publicités

2 commentaires sur « Claudie Gallay : « La beauté des jours » #RL2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s