[calendrier de l’avent littéraire] J18 Le conseil de Frédéric Aribit

Pour le Jour 18 du calendrier c’est Frédéric Aribit qui nous propose un coup de coeur à glisser sous le sapin !

La nuit est encore jeune, collectif Catastrophe, Pauvert, 18 euros

Parfois les livres nous ouvrent à l’infini, font secrètement bruisser de nouveaux élans qui ravivent l’enfance en nous, ce bel âge perdu de tous les possibles. C’est que la vie nous offre si souvent des raisons de nous résigner, de baisser les bras, tellement de moments où les coups de dés semblent avoir aboli l’idée même de hasard, lorsque les aiguillages adultes ont fermé l’horizon. La crise, les attentats, les deuils, les ruptures amoureuses, le dévoiement du langage, le monde comptable… En soixante-six éclats poétiques qui renversent les perspectives, La nuit est encore jeune déchire le tissu des résignations ordinaires et se lit comme un bouleversant appel d’air dans l’hypoxie du présent.

Pour vivre, pour faire et toujours prendre part à ce qui existe, jusqu’à gagner l’au-delà de nos jours. « Tout change à chaque instant : c’est une chance. »

En savoir plus sur Frédéric Aribit ?

Frédéric Aribit a écrit deux romans. Le dernier Le mal des ardents entraine le lecteur au coeur d’une histoire passionnée et exaltante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s