[reportage] : J’ai enregistré une émission d’ #unlivreunjour

Lors du salon Livre Paris, j’ai passé un casting sur le stand France Télévisions pour l’émission littéraire « Un livre, un jour ». Depuis le départ d’Olivier Barrot, ce sont les lecteurs anonymes ou connus qui présentent leur livre coup de cœur. L’émission proposée par Adeline Alexandre et Delphine Chaume met en avant tout type de livres : BD, roman, biographie, essai. (lien vers le site de l’émission ici)

Quelques jours plus tard, à mon retour à Strasbourg, je reçois un mail positif pour enregistrer une vraie émission et en plus sur le livre que j’ai présenté lors du casting « Les gratitudes » de Delphine de Vigan. Je suis infiniment heureuse de pouvoir donner envie de lire ce roman qui m’a bouleversée et posé plein de questions. Retrouvez ma chronique ici.

Le 11 avril, je me rends à Paris et plus exactement à Malakoff, rue Paul Vaillant Couturier. Depuis lors, il y a indéniablement une bande-son à toute cette aventure…

C’est un peu le printemps dans ce coin de Paris que je ne connais pas. La glycine sent divinement bon, le soleil darde effrontément ses rayons. Je veux me souvenir de chaque détail de cette journée.

J’arrive au studio, un peu en avance, comme à chaque fois. Une tactique comme une autre pour se rassurer, parce qu’il faut bien l’avouer, je ne fais quand même pas trop la maligne. Sous la verrière du patio, l’équipe achève son déjeuner. Delphine Chaume m’accueille avec un sourire et un café. Je crois que c’est exactement ce dont j’ai besoin. Je reprends mon souffle et un peu de caféine et je grimpe dans une toute petite salle avec de grandes fenêtres et un immense miroir de maquilleuse.

   

Je confie mon visage à la maquilleuse dont j’ai malheureusement oublié le nom mais que je remercie chaleureusement. Une personne éminemment sympathique et douée en psychologie à n’en pas douter ! Elle a su trouver les mots pour me mettre à l’aise et travailler une image propre pour la caméra. Nous avons parlé de son parcours. J’ai pu apprendre qu’elle a entre autre maquillé la troupe des Enfoirés. Je me sens du coup entre de très très bonnes mains. 🙂

Delphine Chaume vient me récupérer toute métamorphosée et nous descendons au studio plutôt petit et sombre. Tout y feutré, presque assourdi, je ressens une grande concentration de toute l’équipe ainsi qu’une vraie bienveillance. S’en suit un long travail de réglages de lumière, car les lunettes pourvues d’un filtre de lumière bleu c’est un cauchemar de reflets à l’image !

Je suis assise sur une chaise haute, face aux deux caméras HD et leurs cameraman et woman, au preneur de son, à Delphine assise entre les deux caméras, et à Adeline Alexandre et Sébastien Bergé qui assurent le contrôle de l’image et du contenu. Ils sont trois réalisateurs depuis la nouvelle formule de l’émission.

Comment cela se passe-t-il ?
Pendant les réglages, je discute allègrement pour chasser le tract qui monte tout de même sérieusement. Je crois même que j’évoque une actrice qui joue sans lunettes malgré sa myopie pour donner de la profondeur à son regard. Delphine me confie alors être elle aussi myope et ne pas porter tout le temps ses lunettes. Du coup, elle reconnait les gens souvent à leur démarche. C’est sur cette chute que les réglages sont terminés et que nous commençons l’enregistrement.

 

La journaliste me pose des questions ouvertes sur des points saillants du roman et m’invite à répondre en reprenant les éléments des questions dans mes réponses. Et hop, c’est parti ! Les questions s’enchaînent, mes réponses aussi. Tout va très vite et j’essaie d’être le plus sincère possible et de me détacher de tout cet environnement nouveau pour moi. Je m’imagine faire un booktube pour les médiathèques ou mieux conseiller un livre en rayon !

   

Au bout de même pas 5 petites minutes de tournage, on me remercie ! C’est passé à une vitesse ! Il y avait une belle intensité,j’étais très concentrée dans l’instant. Le moment restera gravé.

Je pose encore quelques questions à l’équipe et reste pour la présentation du lecteur suivant. Chaque personne aborde la lecture différemment et propose une vision du livre très personnel. C’est indéniablement la force de ce nouveau concept où chacun peu s’exprimer sur son coup de cœur.

J’ai passé un excellent moment. Je recommencerai sans hésiter ! (Mmm, est-ce que l’équipe reprendrait une lectrice passionnée avec plein de coups de cœur ? )

Le montage et l’illustration de la séquence apporte profondeur et perspective aux idées du lecteur et aux éléments saillants du roman. C’est une réussite et un vrai travail artistique. L’habillage sonore, propre à chaque émission est aussi extrêmement bien choisi et souligne les émotions de lecture sans les contraindre.

Vous pouvez revoir le replay ici !

Je remercie toute l’équipe d’un livre un jour qui travaille en profonde humanité et permet à chacun de s’exprimer librement sur son livre coup de cœur. C’est un vrai challenge et un engagement profond du service public. Bravo !

L’expérience vous tente ?
L’équipe recrute et vous répond sur les réseaux sociaux, de préférence sur leur compte Instagram (@1livre1jour).

2 commentaires sur « [reportage] : J’ai enregistré une émission d’ #unlivreunjour »

  1. A ta question « est-ce que l’équipe reprendrait une lectrice passionnée avec plein de coups de cœur ? » je pense sincèrement que tu auras un jour ta propre chronique voire ta propre émission… Les booktubes sont déjà une forme de concrétisation dans cette direction 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.