Booktube de l’été #1 : Sophie Lemp

Pour les médiathèques de Strasbourg, nous avons enregistré une série de booktube estival.

Voici le premier sur « Les miroirs de Suzanne » de Sophie Lemp.

Lire la suite de « Booktube de l’été #1 : Sophie Lemp »

Publicités

Olivier Liron : « Danse d’atomes d’or »

Aimer.  5 lettres et un nombre incalculable de possibles et d’inimaginables rebondissements. Olivier Liron s’empare du sujet et livre un premier roman à la fois très personnel et universel. Hymne au corps et à sa folie, danse folle et amour destructeur, l’auteur feuillette l’album d’une histoire d’amour moderne aux accents antiques. Bluffant.

Lire la suite de « Olivier Liron : « Danse d’atomes d’or » »

Florence Herrlemann : « L’appartement du dessous »

Avez-vous déjà réellement pris le temps de rencontrer vos voisins ? De les écouter dans leur singularité et leur pudeur ?  Florence Herrlemann ausculte avec précision et délicatesse la relation épistolaire improbable entre Hectorine et Sarah, une très vieille dame et une jeune femme débordée.

Lire la suite de « Florence Herrlemann : « L’appartement du dessous » »

Des poches pour l’été

Malgré la pluie et le soleil qui joue à cache-cache, l’été s’invite bel et bien dans notre temps libre. Sieste à l’ombre du figuier, vol long courrier, vacances immobiles, c’est le moment de préparer vos poches à dévorer !

Lire la suite de « Des poches pour l’été »

Sophie Lemp : « Les miroirs de Suzanne »

Se raconter pour ne pas se perdre, pour ne pas oublier, pour rendre réel ou pour embellir, il  y a tant de raisons pour justifier, provoquer l’écriture d’un journal. Sophie Lemp s’empare de ce formidable matériau littéraire pour questionner le sens de l’écriture et en miroir, le sens de la vie. C’est une réussite.

Lire la suite de « Sophie Lemp : « Les miroirs de Suzanne » »

Léa Wiazemsky : « Comme si tout recommençait »

Ouvrir un livre de Léa Wiazemsky c’est la promesse de vivre des émotions fortes tout en délicatesse. Encore une fois, je me suis faite happer par la mélodie de l’auteure qui nous entraîne dans une histoire intergénérationnelle, qui n’est pas sans rappeler son premier roman Le vieux qui déjeunait seul que j’avais tant aimé.

Lire la suite de « Léa Wiazemsky : « Comme si tout recommençait » »