Tony Cavanaugh : « L’affaire Isobel Vine »

Ce roman policier est une invitation à plonger dans le passé des flics peu orthodoxes. Une vieille affaire est déterrée : l’affaire Isobel Vine, qui donne son titre au roman.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Prix du meilleur polar points 2018. Il fait partie de la sélection reçue en mars.

Lire la suite de « Tony Cavanaugh : « L’affaire Isobel Vine » »

Publicités

La première sélection du #pmpp2018

Voici la 1ère sélection du Prix du meilleur polar Points 2018. Elle est éclectique, avec trois nationalités : française, islandaise et australienne.

Lire la suite de « La première sélection du #pmpp2018 »

Jurée du Prix du meilleur polar Points 2018 #pmpp2018

La nouvelle est arrivée un beau matin par mail. Triple looping et petit coup d’angoisse. Moi, la lectrice de littérature blanche invétérée, jurée pour un prix qui distingue un polar ? Je ne suis arrivée au polar il y a un an à peine par la grâce du jury du Grand prix des lectrices ELLE. Force est de constater que ça m’a plutôt emballée et que mon regard neuf sur le sujet a dû intéresser les recruteurs !
Mais le Prix du meilleur polar Points, kesako ?
Lire la suite de « Jurée du Prix du meilleur polar Points 2018 #pmpp2018 »

Eva Dolan : « Les chemins de la haine »

Que sont les chemins de la haine ? De petites ruelles sombres ou des boulevards éclairés ? Eva Dolan dans ce roman policier avec des vrais policiers, un meurtre et une enquête nous plonge dans l’Angleterre des immigrés.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix des lectrices ELLE 2018, il a été sélectionné dans la catégorie roman policier pour le mois d’avril.

Lire la suite de « Eva Dolan : « Les chemins de la haine » »

Olivier Norek : « Entre deux mondes »

Olivier Norek s’est imposé en quelques années dans le polar avec une trilogie autour d’un flic profondément humain, Victor Coste. Double de papier de l’auteur, ce personnage très fort n’apparait cependant pas dans son 4e roman. « Entre deux mondes » ouvre la porte de la jungle de Calais et pose des questions qui font mouche sur notre rapport aux flux migratoires et aux migrants, bien sûr. Car s’il y a bien une chose qu’il faut retenir de ce roman noir c’est la place centrale qui est faite à l’humain : de sa compréhension à son apprivoisement, de ses abîmes à un idéal (fantasmé ? espéré ? ).

Lire la suite de « Olivier Norek : « Entre deux mondes » »

B. A. Paris : « Défaillances »

Un roman psychologique qui décoiffe !J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix des lectrices ELLE 2018, il a été sélectionné dans la catégorie roman policier pour le mois de mars.

Lire la suite de « B. A. Paris : « Défaillances » »