Alexandra Fritz : « Branques »

Branques

68 (2)

Présentation de l'éditeur : "Voici la chronique de deux filles et deux garçons internés dans 
un hôpital psychiatrique. Jeanne, qui y tient son journal, tente de comprendre son basculement 
dans « l’anormal » et de disséquer à vif les raisons de son amputation de liberté. Rageuse, 
pugnace, elle a pour compagnons de « branquerie », comme elle dit, Tête d’Ail, Isis et Frisco. 
L’un obsédé sexuel, l’autre pédante philosophe, tous transpercés par le désir amoureux autant 
que par la solitude, par des idéaux de justice comme par  des pulsions suicidaires. A très 
exactement parler, ils en bavent. Avalant des gouttes et digérant des cachets, ils refusent 
d’être assimilés à une faune hallucinée souvent obèse et déprimante, où les médecins ne sont 
pas les moins dérangés de tous. Comment ne pas crever de tristesse et de rage ? Dans un 
quotidien absurde, le sarcasme cautérise les plaies. Que va-t-il arriver à ces quatre 
personnages dérisoires comme l’humain, attachants comme la faute ? Un premier roman pareil à 
un rire dans la nuit."

Alexandra Fritz signe un premier roman original et dur. Compilation de plusieurs journaux intimes de différents personnages, il offre des points de vue et des styles différents ce qui donne à voir tout le talent de l’auteure. Lire la suite de « Alexandra Fritz : « Branques » »