Monica Sabolo : « Eden » #RL2019

Monica Sabolo a publié 6 romans  dont Tout cela n’a rien à voir avec moi, Summer, Crans-Montana. Ses thèmes de prédilection sont la nature, l’adolescence et la disparition. Eden s’inscrit dans cette lignée avec plus de puissance romanesque que jamais.
Lire la suite de « Monica Sabolo : « Eden » #RL2019″

Publicités

Léa Wiazemsky : « Comme si tout recommençait »

Ouvrir un livre de Léa Wiazemsky c’est la promesse de vivre des émotions fortes tout en délicatesse. Encore une fois, je me suis faite happer par la mélodie de l’auteure qui nous entraîne dans une histoire intergénérationnelle, qui n’est pas sans rappeler son premier roman Le vieux qui déjeunait seul que j’avais tant aimé.

Lire la suite de « Léa Wiazemsky : « Comme si tout recommençait » »

Valérie Zenatti : « Dans le faisceau des vivants »

Valérie Zenatti signe un livre mi-triste mi-gai sur le lien indéfectible qui l’unit à Aharon Appelfeld, le grand écrivain israélien dont elle est la traductrice vers la langue française. Un livre entre le roman et l’essai qui questionne autant qu’il bouleverse. Nous l’avons désigné avec mes co-jurés, lauréate du Prix essai France Télévisions 2019.

Lire la suite de « Valérie Zenatti : « Dans le faisceau des vivants » »

Dominique Bona : « Mes vies secrètes »

Domnique Bona nous entraîne le monde de lettrés, des musiciens, des peintres et des muses. Si l’on connaît quelques noms et en ignorons d’autres, elle possède cet incroyable pouvoir de transformer ses personnage, ses sujets d’études pour les biographies en des êtres vivants à l’humanité folle. Sans les désacraliser, elle réussit le tour de force de les immortaliser et de les raconter comme un ami qu’elle vient de quitter.

Lire la suite de « Dominique Bona : « Mes vies secrètes » »

Baptiste Beaulieu : « Toutes les histoires d’amour du monde »

#toutesleshistoiresdamourdumonde de Baptiste Beaulieu aborde la question de l’amour contrarié sous plusieurs formes.

Lire la suite de « Baptiste Beaulieu : « Toutes les histoires d’amour du monde » »

David Diop : « Frère d’âme » #RL2018

« L’être humain cherche toujours des responsabilités absurdes aux faits. C’est comme ça, C’est plus simple. Je le sais, je l’ai compris, à présent que je peux penser ce que je veux. Mes camarades de combat, Blancs et Noirs, ont besoin de croire de ce n’est pas la guerre qui risque de les tuer, mais le mauvais œil. Ils ont besoin de croire que ce n’est pas une des milliers de balles tirées par les ennemis d’en face qui les tuera par hasard. Ils n’aiment pas le hasard. Le hasard est trop absurde. Ils veulent un responsable, ils préfèrent penser que la balle ennemie qui les atteindra est dirigée, guidée par quelqu’un de méchant, de mauvais, de malintentionné, c’est moi. Par la vérité de Dieu, ils pensent mal et très peu. »

Lire la suite de « David Diop : « Frère d’âme » #RL2018″