Philippe Delerm : « Et vous avez beau temps ? » La perfidie ordinaire des petites phrases

Entre la bière (La première gorgée de bière) et le mojito (Les eaux troubles du mojito), Philippe Delerm a inventé un genre qui lui est propre et que j’adore : l’instantané littéraire. Kesako ? Il pose un regard d’anthropologiste sur ces moments intimes de bonheur qui font le sel de la vie. Avec ce dernier recueil, Et vous avez eu beau temps ?, il s’intéresse à présent à décoder notre communication et le sous texte de ces petites phrases anodines que nous utilisons tous. Prêt(e)s à vous regarder dans un miroir ?

Lire la suite de « Philippe Delerm : « Et vous avez beau temps ? » La perfidie ordinaire des petites phrases »

Publicités

Delphine de Vigan : « Les loyautés »

Delphine de Vigan est une de mes plumes préférées toute époque confondue. J’aime son écriture fluide d’une clarté et d’une justesse déconcertantes. Ses deux derniers romans, Rien ne s’oppose à la nuit et D’après une histoire vraie ont mis en évidence la frontière ténue entre fiction et réel. Avec ce roman, elle renoue avec le roman social qui s’est souvent invité dans son œuvre avec les très réussis No et moi et Les heures souterraines.

Lire la suite de « Delphine de Vigan : « Les loyautés » »

Il est des livres qui marquent à vie. Celui-ci est de ceux-là, sans l’ombre d’un doute.
Il l’est pour deux raisons. La première c’est par le choix même du sujet, un groupe de jeunes gens qui souhaitent ouvrir une bibliothèque secrète à Daraya en Syrie alors que la guerre fait rage. Le deuxième c’est grâce à la juste distance qu’occupe Delphine Minoui par rapport à son sujet.J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix des lectrices ELLE 2018, il a sélectionné dans la catégorie document pour le mois de février.

Lire la suite de « Delphine Minoui : « Les Passeurs de livres de Daraya » #rl2017″

Olivier Bourdeaut : « Pactum Salis » #rentreehiver2018

Olivier Bourdeaut m’avait enchantée avec son premier roman En attendant Bojangles, une histoire tour à tour légère et grave, drôle et poignante. J’attendais avec impatience ce deuxième roman qu’il nous promettait plus sombre. Je ne l’ai pas trouvé si sombre que ça, mais ce qui est certain c’est que j’ai retrouvé avec plaisir tout ce qui fait le sel de son écriture : un regard vif et tendre sur le monde, d’audacieuses fulgurances et trouvailles langagières et une bonne dose de dérision. Un excellent moment de lecture.

Lire la suite de « Olivier Bourdeaut : « Pactum Salis » #rentreehiver2018″

Asa Larsson : « En sacrifice à Moloch » #rl2017

Ce roman policier m’a beaucoup plu tant dans sa narration que dans sa construction. J’ai aimé la double temporalité et ce va et vient intéressant pour élucider une affaire criminelle.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix des lectrices ELLE 2018, il a sélectionné dans la catégorie policier pour le mois de novembre.

Lire la suite de « Asa Larsson : « En sacrifice à Moloch » #rl2017″

Brit Bennett : « Le coeur battant de nos mères » #rl2017

Brit Bennett offre un récit entre le roman d’apprentissage et le roman social. Fort de personnages torturés, marqués par les inégalités sociales et les aléas de la vie, « Le coeur battant de nos mères » raconte à la manière d’un choeur antique, l’histoire chaotique d’un premier amour dans une Amérique puritaine, raciste et conservatrice.

Lire la suite de « Brit Bennett : « Le coeur battant de nos mères » #rl2017″