Catherine Cusset : « Vie de David Hockney »

Catherine Cusset publie un 14e livre audacieux et émouvant. Elle permet d’approcher au plus près d’un grand peintre vivant : David Hockney. Traversant sa vie, ses amours, ses convictions d’une manière à la fois très directe et sensible, l’auteure prend son lecteur par la main pour l’amener à la rencontre d’un artiste à l’oeuvre et à l’optimisme salvateurs.

Lire la suite de « Catherine Cusset : « Vie de David Hockney » »

Publicités

David Foenkinos : « Vers la beauté »

« Vers la beauté », le très attendu 15e roman de David Foenkinos vient de paraître. Le romancier y explore le pouvoir réparateur de l’art et la beauté (comme dans Charlotte). Il y ausculte également le couple, un de ses thèmes de prédilection. (Nos séparations, Le potentiel érotique de ma femme, La délicatesse). Dans cet opus, où se mêlent suspense et délicatesse,  l’auteur renoue avec ce que l’on peut appeler une « comédie dramantique » où Eros et Thanatos dansent un pas de deux troublant de justesse et de modernité. Lire la suite de « David Foenkinos : « Vers la beauté » »

Claudie Gallay : « La beauté des jours » #RL2017

Claudie Gallay signe un roman envoûtant sur les choix, ces détails infimes qui embellissent nos vies et nous aident à vivre plus libres.

Lire la suite de « Claudie Gallay : « La beauté des jours » #RL2017″

Anne et Claire Berest : « Gabriële » #RL2017

Gabriële Buffet, l’épouse de Francis Picabia était une inconnue pour moi avant la lecture de ce livre. A présent, elle est devenue un modèle d’intelligence et de liberté, une de ces figures inspirantes que l’on fait sienne, qui éclairent et guident dans nos choix quotidiens.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix des lectrices de ELLE 2018, il fait partie de la sélection d’octobre, catégorie « document ».

Lire la suite de « Anne et Claire Berest : « Gabriële » #RL2017″

Léa Wiazemsky : « Le bruit du silence »

Léa Wiazemsky est une jeune auteure dont le premier roman Le vieux qui déjeunait seul m’avait émue et surprise par sa maîtrise narrative. Chez Léa, point de grande démonstration littéraire, de phrases grandiloquentes mais il y a cette justesse du mot qui permet d’approcher au plus près de l’intime de ses personnages.

Lire la suite de « Léa Wiazemsky : « Le bruit du silence » »

Gaëlle Josse : « Un été à quatre mains »

J’ai toujours beaucoup apprécié l’univers délicat de Gaëlle Josse. Nos vies désaccordées, Noces de neige Le dernier gardien d’Ellis Island, L’ombre de nos nuits sont mes préférés.

Un été à quatre mains se distingue des autres par sa forme, il est très court et peut même rappeler la forme de la nouvelle. Mais ne vous y trompez pas, c’est un concentré d’émotion.

Lire la suite de « Gaëlle Josse : « Un été à quatre mains » »