[reportage] : J’ai enregistré une émission d’ #unlivreunjour

Lors du salon Livre Paris, j’ai passé un casting sur le stand France Télévisions pour l’émission littéraire « Un livre, un jour ». Depuis le départ d’Olivier Barrot, ce sont les lecteurs anonymes ou connus qui présentent leur livre coup de cœur. L’émission proposée par Adeline Alexandre et Delphine Chaume met en avant tout type de livres : BD, roman, biographie, essai. (lien vers le site de l’émission ici)

Lire la suite de « [reportage] : J’ai enregistré une émission d’ #unlivreunjour »

Publicités

Delphine de Vigan : « Les gratitudes »

Quelle est notre plus grande peur ? La mort et par extension la vieillesse. Delphine de Vigan place son lecteur face à sa plus grande crainte. Elle le fait avec une humanité folle et une dignité  bouleversante.

« Vieillir, c’est apprendre à perdre.
Encaisser, chaque semaine ou presque, un nouveau déficit, une nouvelle altération, un nouveau dommage. »

Lire la suite de « Delphine de Vigan : « Les gratitudes » »

Delphine de Vigan : « Les loyautés »

Delphine de Vigan est une de mes plumes préférées toute époque confondue. J’aime son écriture fluide d’une clarté et d’une justesse déconcertantes. Ses deux derniers romans, Rien ne s’oppose à la nuit et D’après une histoire vraie ont mis en évidence la frontière ténue entre fiction et réel. Avec ce roman, elle renoue avec le roman social qui s’est souvent invité dans son œuvre avec les très réussis No et moi et Les heures souterraines.

Lire la suite de « Delphine de Vigan : « Les loyautés » »

Citation de la semaine

« Dans les livres il y a des chapitres pour bien séparer les moments, pour montrer que le temps passe ou que la situation évolue, et même parfois des parties avec des titres chargés de promesses, La rencontre, L’espoir, La chute, comme des tableaux. Mais dans la vie, il n’y a rien, pas de titre, pas de pancarte, pas de panneau, rien qui indique attention danger, éboulement fréquents ou désillusion imminente. Dans la vie on est tout seul avec son costume, et tant pis s’il est tout déchiré. « 

Delphine de Vigan in « Rien ne s’oppose à la nuit »

Jeu[x]-dit #2 : La réponse

Mais qui se cache derrière ce très beau texte ?

wordcloud-2

Il s’agit de Delphine de Vigan dans un extrait de Rien ne s’oppose à la nuit.

« Je ne sais plus quand est venue l’idée d’écrire sur ma mère, autour d’elle, ou à partir d’elle, je sais combien j’ai refusé cette idée, je l’ai tenue à distance, le plus longtemps possible, dressant la liste des innombrables auteurs qui avaient écrit sur la leur, des plus anciens au plus récents, histoire de me prouver combien le terrain était miné et le sujet galvaudé, j’ai chassé les phrases qui me venaient au petit matin ou au détour d’un souvenir, autant de débuts de romans sous toutes les formes possibles dont je ne voulais pas entendre le premier mot, j’ai établi la liste des obstacles qui ne manqueraient pas de se présenter à moi et des risques non mesurables que j’encourais à entreprendre un tel chantier. »

Des poches dans le maillot – Les livres de votre été

 

L’été arrive enfin, promesses de temps ralenti, de corps alanguis et de temps liVre.
Pour vous accompagner dans cette période propice à la lecture, j’ai sélectionné des poches pour leurs poids plume.

Voici une sélection de livres légers en poids mais gonflés en émotions!

Bel été !

Lire la suite de « Des poches dans le maillot – Les livres de votre été »