Leonora Miano : « Rouge impératrice » #RL2019

En 2124, à Katiopa, Boya rencontre Ilunga, ou peut être l’inverse. De leur rencontre va naître une passion, l’alliance du rouge et du bleu, du monde des idées et du monde la politique. Dans ce nouveau livre, Leonora Miano interroge les comportements de notre société actuelle en repli sur elle-même et aux ambitions humanistes moindres en évoquant un futur aux puissances renversées.

Lire la suite de « Leonora Miano : « Rouge impératrice » #RL2019″

Karine Tuil : « Les choses humaines » #RL2019

Des précédents ouvrages de Karine Tuil, je retiens les constructions romanesques implacables, les rebondissements, la finesse psychologique des personnages. Avec cet onzième opus, elle resserre son propos autour d’un drame familial et pose la question du consentement.
Lire la suite de « Karine Tuil : « Les choses humaines » #RL2019″

Jean-Baptiste Andrea : « Cent millions d’années et un jour » #RL2019

« On devient paléontologue parce qu’on aime les histoires. Pour en raconter à soi et aux autres. »

Quel est le dernier livre que vous ayez lu qui vous ait cueilli(e)s ? Moi, c’est celui-ci.
Un livre de poussière et de neige, de traces du passé proche ou lointain et de cette incroyable folie qui est de croire en ses rêves.
Lire la suite de « Jean-Baptiste Andrea : « Cent millions d’années et un jour » #RL2019″

Amélie Nothomb : « Soif » #RL2019

Amélie  Nothomb revient comme chaque année avec un nouveau roman. Le vingt-huitième,  « Soif » est très probablement le plus audacieux puisqu’elle raconte une histoire que tout le monde connaît  : celle de la Passion du Christ.

Lire la suite de « Amélie Nothomb : « Soif » #RL2019″

Philippe Besson : « Un certain Paul Darrigrand »

Philippe Besson remonte le fil de ses souvenirs et plonge dans les tourments du début de l’âge adulte, entre révolte et espoir.

Lire la suite de « Philippe Besson : « Un certain Paul Darrigrand » »

Florence Herrlemann : « L’appartement du dessous »

Avez-vous déjà réellement pris le temps de rencontrer vos voisins ? De les écouter dans leur singularité et leur pudeur ?  Florence Herrlemann ausculte avec précision et délicatesse la relation épistolaire improbable entre Hectorine et Sarah, une très vieille dame et une jeune femme débordée.

Lire la suite de « Florence Herrlemann : « L’appartement du dessous » »