Delphine de Vigan : « Les gratitudes »

Quelle est notre plus grande peur ? La mort et par extension la vieillesse. Delphine de Vigan place son lecteur face à sa plus grande crainte. Elle le fait avec une humanité folle et une dignité  bouleversante.

« Vieillir, c’est apprendre à perdre.
Encaisser, chaque semaine ou presque, un nouveau déficit, une nouvelle altération, un nouveau dommage. »

Lire la suite de « Delphine de Vigan : « Les gratitudes » »

Publicités

Muriel Barbery : « Un étrange pays »

« Un étrange pays » de Muriel Barbery c’est la promesse d’un moment de lecture hors du temps et des géographies connues. Mais quel est donc cet étrange pays qui donne le titre au roman ? Le pays des elfes, déjà évoqué dans le tome 1 ? Le pays des hommes où rien ne semble tourner rond ? L’auteure intrigue et entraîne son lecteur dans une expérience littéraire déboussolante et lumineuse. Lire la suite de « Muriel Barbery : « Un étrange pays » »

Baptiste Beaulieu : « Toutes les histoires d’amour du monde »

#toutesleshistoiresdamourdumonde de Baptiste Beaulieu aborde la question de l’amour contrarié sous plusieurs formes.

Lire la suite de « Baptiste Beaulieu : « Toutes les histoires d’amour du monde » »

Olivier Liron : « Einstein, le sexe et moi » #RL2018

A la manière de « Slumdog millionaire », Olivier Liron raconte sa différence d’autiste asperger. Un roman bouleversant, grave et drôle qui aborde les questions de l’identité, de la mémoire et de l’écriture de soi. Quels sont les impacts de nos silences et nos regards sur l’altérité ?
Lire la suite de « Olivier Liron : « Einstein, le sexe et moi » #RL2018″

Sophie Divry : « Trois fois la fin du monde » #RL2018

Qu’est ce que la liberté ? Dans une longue réflexion imagée et pleine de rebondissement, Sophie Divry explore les relations entre enferment et liberté de mouvement, solitude et société et ce besoin d’interactions avec nos semblables même si l’homme est un loup pour l’homme.

Lire la suite de « Sophie Divry : « Trois fois la fin du monde » #RL2018″

Gabriel Tallent :  » My absolute darling »

Si « My absolute darling » sonne comme un doux mot d’amour, ne vous y méprenez cependant pas, car dans ce roman tout n’est qu’ambivalence. Construite autour d’un personnage féminin qui cristallise toute l’attention du lecteur, cette histoire incroyable (incroyable au sens premier) bouscule, questionne, résonne, tutoie la racine humaine enfouie en chacun de nous. Et vous jusqu’où iriez vous pour gagner votre liberté ?

Lire la suite de « Gabriel Tallent :  » My absolute darling » »