Sophie Divry : « Trois fois la fin du monde » #RL2018

Qu’est ce que la liberté ? Dans une longue réflexion imagée et pleine de rebondissement, Sophie Divry explore les relations entre enferment et liberté de mouvement, solitude et société et ce besoin d’interactions avec nos semblables même si l’homme est un loup pour l’homme.

Lire la suite de « Sophie Divry : « Trois fois la fin du monde » #RL2018″

Publicités

Gabriel Tallent :  » My absolute darling »

Si « My absolute darling » sonne comme un doux mot d’amour, ne vous y méprenez cependant pas, car dans ce roman tout n’est qu’ambivalence. Construite autour d’un personnage féminin qui cristallise toute l’attention du lecteur, cette histoire incroyable (incroyable au sens premier) bouscule, questionne, résonne, tutoie la racine humaine enfouie en chacun de nous. Et vous jusqu’où iriez vous pour gagner votre liberté ?

Lire la suite de « Gabriel Tallent :  » My absolute darling » »

Lilja Sigurdardóttir : « Piégée » #PMPP2018

« Piégée » porte bien son nom. Je me suis totalement sentie capturée par cette histoire, additive au possible et pleine de suspense. Et en plus, pour une fois, c’est une héroïne et elle a drôlement du cran.

J’ai lu ce livre dans le cadre du  Prix du meilleur polar des éditions Points.

Lire la suite de « Lilja Sigurdardóttir : « Piégée » #PMPP2018″

Christophe Guillaumot : « Abattez les grands arbres » #pmpp2018

Ce que je recherche dans un roman policier ? Un bon style, du suspense et apprendre quelque chose. Ce livre remplit tous ces critères haut la main mais les dépasse aussi avec des personnages attachants, des descriptions très réalistes et un souffle romanesque assez dingue.

J’ai lu ce livre dans la cadre du Prix du meilleur polar Points 2018.

Lire la suite de « Christophe Guillaumot : « Abattez les grands arbres » #pmpp2018″

Claire Fuller : « Un mariage anglais »

« Un mariage anglais » pose la questions des choix intimes et de leurs conséquences sur nos rêves, nos espoirs. Renoncer à ses rêves d’indépendances, est-ce se trahir soi-même ou s’ouvrir à d’autres d’horizons ? Un roman profond et surprenant.

Et comme je l’ai beaucoup aimé, je vous le fais gagner en partenariat avec les éditions Stock ! Rendez-vous à la fin de cette chronique !

Lire la suite de « Claire Fuller : « Un mariage anglais » »

Antonio Moresco : « Fable d’amour »

Tout commence par « il était une fois… » dans ce deuxième roman d’Antonio Moresco mais rien ne va comme dans un conte de fées classique. Pourtant le charme opère directement avec une langue d’une grande exactitude stylistique et riche d’un vocabulaire précieux. Ne vous y méprenez pas, cette fable d’amour entre la belle et le clochard va vous emmener loin sur le chemin de la réflexion de l’amour véritable et du poids du regard de la société.

Lire la suite de « Antonio Moresco : « Fable d’amour » »