Delphine de Vigan : « Les gratitudes »

Quelle est notre plus grande peur ? La mort et par extension la vieillesse. Delphine de Vigan place son lecteur face à sa plus grande crainte. Elle le fait avec une humanité folle et une dignité  bouleversante.

« Vieillir, c’est apprendre à perdre.
Encaisser, chaque semaine ou presque, un nouveau déficit, une nouvelle altération, un nouveau dommage. »

Lire la suite de « Delphine de Vigan : « Les gratitudes » »

Publicités

Muriel Barbery : « Un étrange pays »

« Un étrange pays » de Muriel Barbery c’est la promesse d’un moment de lecture hors du temps et des géographies connues. Mais quel est donc cet étrange pays qui donne le titre au roman ? Le pays des elfes, déjà évoqué dans le tome 1 ? Le pays des hommes où rien ne semble tourner rond ? L’auteure intrigue et entraîne son lecteur dans une expérience littéraire déboussolante et lumineuse. Lire la suite de « Muriel Barbery : « Un étrange pays » »

Baptiste Beaulieu : « Toutes les histoires d’amour du monde »

#toutesleshistoiresdamourdumonde de Baptiste Beaulieu aborde la question de l’amour contrarié sous plusieurs formes.

Lire la suite de « Baptiste Beaulieu : « Toutes les histoires d’amour du monde » »

Olivier Liron : « Einstein, le sexe et moi » #RL2018

A la manière de « Slumdog millionaire », Olivier Liron raconte sa différence d’autiste asperger. Un roman bouleversant, grave et drôle qui aborde les questions de l’identité, de la mémoire et de l’écriture de soi. Quels sont les impacts de nos silences et nos regards sur l’altérité ?
Lire la suite de « Olivier Liron : « Einstein, le sexe et moi » #RL2018″

Antonin Varenne : « La toile du monde » #RL2018

La Toile du Monde est un roman kaléidoscope. Roman historique, roman de mœurs, roman d’éducation et d’aventure, il entraîne le lecteur en pleine exposition universelle de Paris en 1900. C’est à travers le regard d’une jeune journaliste américain que le lecteur va être immergé dans une histoire à rebondissements qui fait sens encore aujourd’hui.

Lire la suite de « Antonin Varenne : « La toile du monde » #RL2018″

Pauline Delabroy-Allard : « Ça raconte Sarah » #RL2018

A quoi reconnaît-on la naissance d’un écrivain ? A sa voix.
Pauline Delabroy-Allard est donc un écrivain. Un vrai. Avec son premier roman elle offre une peinture moderne et généreuse de l’amour, ou plus exactement de la passion qui consume et transporte, élève et cloue au sol. Démonstration.

Lire la suite de « Pauline Delabroy-Allard : « Ça raconte Sarah » #RL2018″