Delphine de Vigan : « Les gratitudes »

Quelle est notre plus grande peur ? La mort et par extension la vieillesse. Delphine de Vigan place son lecteur face à sa plus grande crainte. Elle le fait avec une humanité folle et une dignité  bouleversante.

« Vieillir, c’est apprendre à perdre.
Encaisser, chaque semaine ou presque, un nouveau déficit, une nouvelle altération, un nouveau dommage. »

Lire la suite de « Delphine de Vigan : « Les gratitudes » »

Pauline Delabroy-Allard : « Ça raconte Sarah » #RL2018

A quoi reconnaît-on la naissance d’un écrivain ? A sa voix.
Pauline Delabroy-Allard est donc un écrivain. Un vrai. Avec son premier roman elle offre une peinture moderne et généreuse de l’amour, ou plus exactement de la passion qui consume et transporte, élève et cloue au sol. Démonstration.

Lire la suite de « Pauline Delabroy-Allard : « Ça raconte Sarah » #RL2018″

Olivia de Lamberterie : « Avec toutes mes sympathies » #rl2018

Comment faire face à un deuil ? Où retrouver du sens quand les repères s’effacent ? Comment survivre à  l’indicible douleur de la perte ? Olivia de Lamberterie, à travers son expérience personnelle, invite à une réflexion générale et offre un incroyable roman tombeau à son frère.
Lire la suite de « Olivia de Lamberterie : « Avec toutes mes sympathies » #rl2018″

Gavin’s Clemente-Ruiz : « Le club des feignasses »

Autant vous le dire tout de suite, j’ai adoré ce livre. Oui, vraiment et cela arrive rarement.
J’ai aimé son rythme, ses personnages, l’émotion qui se dégage entre les lignes. Ce roman est un concentré d’optimisme malgré une réalité dramatique et il va changer votre regard sur la maladie que vous en soyez à des années lumières ou très proches.

Lire la suite de « Gavin’s Clemente-Ruiz : « Le club des feignasses » »

Julien Sandrel : « La chambre des merveilles »

Julien Sandrel, primo-romancier propose un roman d’une grande fraîcheur sur un thème pour le moins épineux : un enfant entre la vie et la mort. De cette situation de départ bien triste, il va ouvrir son récit à un optimisme contagieux et une ode à la vie. Jusqu’où peut on aller par amour ?

Lire la suite de « Julien Sandrel : « La chambre des merveilles » »

Marine Westphal : « La téméraire »

la-temeraire

Présentation de l'éditeur : "Pour le rendez-vous elle avait colorié sa bouche de coquelicot en tube, poudré ses pommettes, la totale. Elle apprendra que son rouge avait bavé sur ses incisives, ravageant son sourire un brin carnassier. Bartolomeo avait trouvé Sali jolie quoiqu’un peu ridicule, elle avait quelque chose d’une tasse de porcelaine mal rangée, au bord de la chute, en détresse. »
Sali, Bartolomeo. Un amour qui dure depuis trente ans. Mais un grain de sable enraye tout : sur les sentiers des Pyrénées, Bartolomeo est victime d’un AVC. Comment l’accompagner ? Comment croire à l’avenir ? Contre l’accident fatal, il reste un seul ressort : la volonté d’une femme, qui décide de réenchanter les derniers instants de son mari. La téméraire est un texte bouleversant qui embrasse la maladie dans une danse grave et généreuse."

Marine Westphal a 26 ans, elle est infirmière. Lauréate du concours Georges Sand pour une nouvelle, elle publie un premier roman qui résonne comme un cri d’amour et de vie.

Lire la suite de « Marine Westphal : « La téméraire » »