Léa Wiazemsky : « Comme si tout recommençait »

Ouvrir un livre de Léa Wiazemsky c’est la promesse de vivre des émotions fortes tout en délicatesse. Encore une fois, je me suis faite happer par la mélodie de l’auteure qui nous entraîne dans une histoire intergénérationnelle, qui n’est pas sans rappeler son premier roman Le vieux qui déjeunait seul que j’avais tant aimé.

Lire la suite de « Léa Wiazemsky : « Comme si tout recommençait » »

Amélie Nothomb : « Les prénoms épicènes » #RL2018

Un prénom épicène, kesako ? Amélie Notomb donne le ton de son roman dès le titre qui évoque ces noms qui peuvent être à la fois masculin et féminin. Dès lors, on s’imagine aisément qu’il sera question de dualité et d’identité. Préparez-vous à être surpris !

Lire la suite de « Amélie Nothomb : « Les prénoms épicènes » #RL2018″

Julien Sandrel : « La chambre des merveilles »

Julien Sandrel, primo-romancier propose un roman d’une grande fraîcheur sur un thème pour le moins épineux : un enfant entre la vie et la mort. De cette situation de départ bien triste, il va ouvrir son récit à un optimisme contagieux et une ode à la vie. Jusqu’où peut on aller par amour ?

Lire la suite de « Julien Sandrel : « La chambre des merveilles » »

Violaine Huisman : « Fugitive parce que reine »

Violaine Huisman a le gout des mots, c’est évident. Dans son premier roman, chacun est à sa juste place. Il n’y en a pas un de trop. Avec une plume virevoltante et rigoureuse, elle entraîne le lecteur au cœur d’une histoire d’amour particulière entre une mère et ses filles et brosse le portrait de trois générations de femmes libres, imparfaites et heureuses.

Lire la suite de « Violaine Huisman : « Fugitive parce que reine » »

Brit Bennett : « Le coeur battant de nos mères » #rl2017

Brit Bennett offre un récit entre le roman d’apprentissage et le roman social. Fort de personnages torturés, marqués par les inégalités sociales et les aléas de la vie, « Le coeur battant de nos mères » raconte à la manière d’un choeur antique, l’histoire chaotique d’un premier amour dans une Amérique puritaine, raciste et conservatrice.

Lire la suite de « Brit Bennett : « Le coeur battant de nos mères » #rl2017″

Sophie Lemp : « Leur séparation » #RL2017

Les romans de Sophie Lemp sont à fleur de mots.
Son premier roman, « Le fil » m’a conquise par son élégance fragile, sa délicatesse surannée. Avec ce nouveau roman, elle poursuit l’exploration de l’intime à résonance universelle en évoquant le divorce de ses parents. Magistral.

Lire la suite de « Sophie Lemp : « Leur séparation » #RL2017″