Gabriel Tallent :  » My absolute darling »

Si « My absolute darling » sonne comme un doux mot d’amour, ne vous y méprenez cependant pas, car dans ce roman tout n’est qu’ambivalence. Construite autour d’un personnage féminin qui cristallise toute l’attention du lecteur, cette histoire incroyable (incroyable au sens premier) bouscule, questionne, résonne, tutoie la racine humaine enfouie en chacun de nous. Et vous jusqu’où iriez vous pour gagner votre liberté ?

Lire la suite de « Gabriel Tallent :  » My absolute darling » »

Publicités

Amélie Nothomb : « Les prénoms épicènes » #RL2018

Un prénom épicène, kesako ? Amélie Notomb donne le ton de son roman dès le titre qui évoque ces noms qui peuvent être à la fois masculin et féminin. Dès lors, on s’imagine aisément qu’il sera question de dualité et d’identité. Préparez-vous à être surpris !

Lire la suite de « Amélie Nothomb : « Les prénoms épicènes » #RL2018″

Brit Bennett : « Le coeur battant de nos mères » #rl2017

Brit Bennett offre un récit entre le roman d’apprentissage et le roman social. Fort de personnages torturés, marqués par les inégalités sociales et les aléas de la vie, « Le coeur battant de nos mères » raconte à la manière d’un choeur antique, l’histoire chaotique d’un premier amour dans une Amérique puritaine, raciste et conservatrice.

Lire la suite de « Brit Bennett : « Le coeur battant de nos mères » #rl2017″

Sophie Lemp : « Leur séparation » #RL2017

Les romans de Sophie Lemp sont à fleur de mots.
Son premier roman, « Le fil » m’a conquise par son élégance fragile, sa délicatesse surannée. Avec ce nouveau roman, elle poursuit l’exploration de l’intime à résonance universelle en évoquant le divorce de ses parents. Magistral.

Lire la suite de « Sophie Lemp : « Leur séparation » #RL2017″

Léa Wiazemsky : « Le bruit du silence »

Léa Wiazemsky est une jeune auteure dont le premier roman Le vieux qui déjeunait seul m’avait émue et surprise par sa maîtrise narrative. Chez Léa, point de grande démonstration littéraire, de phrases grandiloquentes mais il y a cette justesse du mot qui permet d’approcher au plus près de l’intime de ses personnages.

Lire la suite de « Léa Wiazemsky : « Le bruit du silence » »

Antoine Bello : « L’homme qui s’envola »

Antoine Bello a publié 7 romans dont la trilogie « Les falsificateurs ». Son œuvre s’inscrit fortement dans un monde actuel où il passe à la loupe l’équation entre progrès et développement personnel.

Lire la suite de « Antoine Bello : « L’homme qui s’envola » »