Arnaud Dudek : « Les vérités provisoires »

Avec ce roman moderne et bien construit, Arnaud Dudek s’empare d’une histoire somme toute ordinaire mais sa précision dans la description des bouleversements intimes de ses personnages et le petit côté décalé de son héros font de ce livre un petit moment de bonheur.

Lire la suite de « Arnaud Dudek : « Les vérités provisoires » »

Léa Wiazemsky : « Le bruit du silence »

Léa Wiazemsky est une jeune auteure dont le premier roman Le vieux qui déjeunait seul m’avait émue et surprise par sa maîtrise narrative. Chez Léa, point de grande démonstration littéraire, de phrases grandiloquentes mais il y a cette justesse du mot qui permet d’approcher au plus près de l’intime de ses personnages.

Lire la suite de « Léa Wiazemsky : « Le bruit du silence » »

Eric Chevillard : « Ronce-Rose »

Eric Chevillard est un poète. Amoureux des mots, de leurs sens, il écrit avec une extreme précision. De cette précision naît une très belle ambiance, un peu suréelle, surannée, captivante. On sent qu’on est tout proche de la magie avec ce 39e livre.

Lire la suite de « Eric Chevillard : « Ronce-Rose » »

Remise du #prixorangedulivre2017 #vismaviedejurée


Mardi 30 mai 2017 est une journée dont je me souviendrai toujours.

Une remise de prix a toujours quelque chose d’émouvant pour les présents, le lauréat, les membres du jury qui l’ont élu. Ce moment officiel placé sous la bienveillance des amoureux des livres était une première pour moi. Les premières fois ont ce pouvoir extraordinaire de vous captiver en un instant et de vous donner envie que cela ne s’arrête pas…

Il est 17h30, quand une équipe de lecteurs.com nous rejoint Michel, Rémi et moi à l’hôtel nous sommes hébergés. Nous passons à la question pour évoquer cette soirée particulière et notre parcours de juré.

Je me prête au jeu du teaser pour le compte instagram de lecteurs.com. J’ai pris un certain plaisir même si je me sens encore mal assurée dans mes gestes et dans ma voix.

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fbenedicte.junger%2Fvideos%2F10154635411698030%2F&show_text=0&width=400

Sur le chemin pour rejoindre la maison des polytechniciens, nous devisons sur le prix que nous allons remettre, ces trois mois passés trop rapidement et nos nombreuses lectures. Ce soir voit l’aboutissement d’une merveilleuse aventure littéraire et humaine. Les 7 lecteurs du « jury lecteurs » sont des personnes vraiment incroyables de générosité et d’humanité. Je crois pouvoir dire que nous sommes devenus amis et que nous n’allons pas trop tarder pour nous revoir 🙂

Arrivés à la Maison des polytechniciens, nous visitions les lieux (magnifiques) et appréhendons d’un regard légèrement angoissé le pupitre transparent où nous irons plus tard dans la soirée prononcer notre allocution sur un livre de la sélection des 5 finalistes.

Nous retrouvons enfin les autres membre du jury et nous profitons d’un moment de calme pour discuter avec notre lauréat, Louis-Philippe Dalembert, accompagné par son fils. L’occasion de lui demander comment est né ce roman et de lui dire combien son livre nous a emballé ! Voir ma chronique ici.

Puis vient ce moment solennel avec les discours d’Erik Orsenna et Christine Albanel, les présentations de roman par les jurés, et la remise du prix. Un moment très intense !

La soirée s’est poursuivie dans une ambiance, festive avec l’impression du devoir accompli pour moi, la joie de retrouver des auteurs appréciés et le plaisir d’échanger une dernière fois avec mes co-jurés que je tiens à remercier pour leur générosité, leur intelligence de cœur et leur bonne humeur.

Cette soirée est passée très rapidement finalement, mais les émotions sincères qui m’ont traversée sont impérissables.

 

 

Merci à lecteurs.com, Dominique Sudre (entre autre pour les nombreuses photos qui illustrent ce billet), Françoise Fernandez et Laurent Selinder et bien sûr, notre président Erik Orsenna qui a su insuffler à notre groupe fort concentré sur la mission qui lui a été confié, la petite touche de légèreté salvatrice !

Et voici une vidéo  pour vous mettre dans l’ambiance

Vincent Message : « Défaite des maîtres et possesseurs »

Vincent Message est un jeune auteur dont les romans s’intéressent l’évolution de la société. Il questionne les grands enjeux écologiques dans ce roman qui a été distingué par le Prix Orange du livre 2016.

Lire la suite de « Vincent Message : « Défaite des maîtres et possesseurs » »

Simon Johannin : « L’été des charognes » #prixorangedulivre2017

 

Il est toujours difficile pour moi de parler d’un roman dont l’univers ne m’a touchée. Celui de Simon Johannin en fait parti. Roman noir et dur, à l’oralité revendiquée, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher au style même, les ruptures syntaxiques ont eu raison de ma volonté à achever le roman.

Lire la suite de « Simon Johannin : « L’été des charognes » #prixorangedulivre2017″