Asa Larsson : « En sacrifice à Moloch » #rl2017

Ce roman policier m’a beaucoup plu tant dans sa narration que dans sa construction. J’ai aimé la double temporalité et ce va et vient intéressant pour élucider une affaire criminelle.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix des lectrices ELLE 2018, il a sélectionné dans la catégorie policier pour le mois de novembre.

Lire la suite de « Asa Larsson : « En sacrifice à Moloch » #rl2017″

Publicités

Shari Lapena : « Le couple d’à côté »

Shari Lapena réussit un très joli coup en signant un roman addictif sur la disparition d’un enfant. Toute la maîtrise de l’auteure s’exprime dans une construction brillante et un rythme implacable ! Un coup de cœur  pour ce page turner.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix des lectrices de ELLE 2018, il fait partie de la sélection d’octobre, catégorie « policier ».

Lire la suite de « Shari Lapena : « Le couple d’à côté » »

Léonor de Recondo : « Point cardinal » #RL2017

Perdre le nord ou le retrouver enfin après des années d’errances à contre courant de qui l’on est vraiment, c’est bien là tout le thème central du poignant roman de Léonor de Récondo. Elle y poursuit l’exploration des liens corps/existence après son remarqué « Amours » publié en 2015 qui a raflé le Prix des Libraires et le Grand Prix RTL-LIRE.

Lire la suite de « Léonor de Recondo : « Point cardinal » #RL2017″

Monica Sabolo : « Summer » #RL2017

Comment survivre à la disparition d’un être cher ? Comment apprivoiser l’absence et l’attente ? Pourquoi oublier et se souvenir ?

Monica Sabolo doit avoir un lien très particulier avec les fantômes. (Non, ne l’imaginez pas en ghostbusters ! ) Dans « Tout cela n’a rien à voir avec moi« , elle nous parlait d’un amour fantôme, de ses reliques et de son âge d’or. Dans « Crans Montana« , elle mettait en scène une constellation d’adolescentes se construisant à la recherche perpétuelle des limites de leur prison dorée.

Son nouveau roman « Summer » est hypnotique, énigmatique, il porte les accents de ses précédents livres mais se démarque par sa puissance, son élégance et sa chute. Il y est aussi question d’une disparue qui hante à la manière d’un fantôme les existences de ceux qui restent. J’apprécie toujours autant retrouver cette pudeur et cette délicatesse pour dire la gravité des existences volées.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix des lectrices de ELLE 2018, il est le livre sélectionné par le jury de septembre dans la catégorie « roman » et concoure donc pour le prix !

Lire la suite de « Monica Sabolo : « Summer » #RL2017″

Léa Wiazemsky : « Le bruit du silence »

Léa Wiazemsky est une jeune auteure dont le premier roman Le vieux qui déjeunait seul m’avait émue et surprise par sa maîtrise narrative. Chez Léa, point de grande démonstration littéraire, de phrases grandiloquentes mais il y a cette justesse du mot qui permet d’approcher au plus près de l’intime de ses personnages.

Lire la suite de « Léa Wiazemsky : « Le bruit du silence » »

Eric Chevillard : « Ronce-Rose »

Eric Chevillard est un poète. Amoureux des mots, de leurs sens, il écrit avec une extreme précision. De cette précision naît une très belle ambiance, un peu suréelle, surannée, captivante. On sent qu’on est tout proche de la magie avec ce 39e livre.

Lire la suite de « Eric Chevillard : « Ronce-Rose » »