Emmanuelle de Boysson : « Les années solex »

Emmanuelle de Boysson est critique littéraire, auteure, essayiste et présidente de la Closerie de Lilas. Elle publie un roman inspiré par le journal intime de son adolescence. Les années Solex c’est la fougue de l’adolescence et l’envie de liberté.

Lire la suite de « Emmanuelle de Boysson : « Les années solex » »

Astrid Manfredi : « Havre Nuit »

havre-nuit

Présentation de l'éditeur :" En fait, tout se passe bien. Comme dans un jeu macabre mais réglementé. Parce qu'à la fin personne ne meurt vraiment. " 
Une étudiante prend un homme en auto-stop sur une aire d'autoroute, un soir de 31 décembre, et entraîne l'inconnu dans une fête au Havre. Le lendemain, elle prend le meurtre sauvage d'une fille qu'elle avait aperçue au cours de la soirée. Quelques années plus tôt. Laszlo est inscrit à la Sorbonne. Il sèche les cours et, au bistrot, observe une étudiante penchée sur ses cours de criminologie. Laszlo est amoureux mais c'est avec d'autres filles à la peau diaphane qu'il passera ses nuits. Il n'oubliera jamais Alice, devenue inspectrice. À défaut de la posséder, il laissera sur ses scènes de crime ce que seule Alice pourra trouver."

Astrid Manfredi, auteure d’un premier roman époustouflant, La petite barbare, publie en cette rentrée d’hiver Havre Nuit. On y retrouve l’urgence de dire, la fureur de vivre et l’envie d’aimer et surtout ce style qui m’avait conquise : rugueux et poli, affûté et poétique.

Lire la suite de « Astrid Manfredi : « Havre Nuit » »

Sylvie Le Bihan : « Qu’il emporte mon secret »

quil-emporte-mon-secret

Présentation de l'éditeur : " « Je ne peux pas t'expliquer pourquoi, pas maintenant, mais sois 
patient, je te raconterai dès que j'aurai trouvé les mots. J'ai besoin de respirer, encore un 
peu, un autre air que celui, étouffant, de l'été 1984, celui que j'avais refoulé et que j'ai 
retrouvé dans une salle de la prison de Nantes, il y a trois semaines ». Deux nuits ont bouleversé 
la vie d’Hélène à 30 ans d'intervalle, la troisième, à la veille d’un procès, sera peut-être enfin 
celle de la vérité… Alternant le présent et le passé, Sylvie Le Bihan construit un roman à tiroirs 
où le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la fin."

Sylvie Le Bihan est diplômée de Sciences Po, elle travaille comme directrice de l’International pour les restaurants Pierre Gagnaire (son mari) avec qui elle a également signé un livre sur le goût : « Petite Bibliothèque du gourmand ». Elle a publié trois romans qui évoquent tous l’urgence de vivre et la libération du corps par les mots.

Son premier roman, L’autre, traite avec brio de la descente en enfer de deux femmes victimes de leurs maris, pervers narcissiques. Dans son deuxième roman, Là où s’arrête la terre, elle met en scène une femme qui doit faire des choix pour tenter d’avancer. Après avoir quitté mari et amant, elle part à l’autre bout d’elle même et là où la terre s’arrête, dans le Finistère pour trouver des réponses.

Lire la suite de « Sylvie Le Bihan : « Qu’il emporte mon secret » »

Chris Kraus : « I love Dick »

ilovedick

Présentation de l'éditeur : "C’est l’histoire d’une femme qui devient folle, folle amoureuse d’un homme prénommé Dick qu’elle n’a rencontré qu’une seule fois en compagnie de son mari. Pour tenter de composer avec cette obsession elle choisit d’écrire à cet homme. Par jeu ou par défi, son mari décide de lui écrire à son tour."

J’ai lu ce roman à grâce à lecteur.com dans le cadre du club des explorateurs.

clubdesexplorateurs

Chris Kraus est auteure de quatre romans et éditrice dans la maison d’édition indépendante Semiotext(e). 

Lire la suite de « Chris Kraus : « I love Dick » »

Grégoire Delacourt : « Danser au bord de l’abîme »

danser-au-bord-de-labime

Présentation de l'éditeur : "Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d’un homme dans une brasserie. Aussitôt, elle sait."

Grégoire Delacourt a publié 6 livres, 5 romans et 1 recueil de nouvelles. Capable du meilleur (L’écrivain de la famille) comme du moins convaincant (La première chose qu’on regarde), il renoue ici, avec La liste de mes envies. Danser au bord de l’abîme, son cinquième roman s’est d’abord intitulé un bref instant sur le site Electre (bible des libraires et des professionnels du livre) : Que le plus beau reste à venir. Editeur et auteur ont donc choisi d’amener le lecteur de l’optimisme au danger et de ce fait à la peur intrinsèque qu’il suscite.

Lire la suite de « Grégoire Delacourt : « Danser au bord de l’abîme » »

Monica Sabolo : « Crans-Montana »

crans montana

Présentation de l'éditeur : "Dans les années 60, à Crans-Montana, une station de ski suisse, des garçons observent, de loin, trois jeunes filles qui les fascinent : les trois C. Chris, Charlie et Claudia. Elles forment une entité parfaite, une sorte de constellation. Claudia, cheveux blonds, hanches menues, sourire enjôleur. Chris, boucles brunes, peau mate, ongles longs comme des griffes. Charlie, cheveux noirs, petits seins, longues jambes. Pour ces garçons elles sont un rêve impossible. Pendant les vacances d’été ou d’hiver, sur les pistes, à la piscine ou dans les night-clubs ils les regardent, sans jamais les aborder. Les années passent. Leur souvenir les poursuivra, comme un amour fantôme.
 Les voix des garçons, puis des filles déroulent les destinées d’une jeunesse, dorée en apparence, mais qui porte les secrets, les fautes et l’indifférence des générations précédentes. Durant près de trente ans, tous tenteront de toucher du doigt quelque chose de plus grand, l’amour, la vérité, ou simplement le sentiment d’exister. Mais des espoirs romantiques de l’adolescence à l’opulence glacée des années fric, la vie glisse entre leurs doigts."

Monica Sabolo a été journaliste dans les rédactions des magazines Voici, Elle et Grazia. Début 2013, elle prend un congé sabbatique de quelques mois pour écrire un troisième roman Tout cela n’a rien à voir avec moi, pour lequel elle reçoit le prix de Flore. Son dernier roman Crans-Montana nous plonge dans les années 60 et 70, au cœur d’une amitié extrême et de la fascination qu’exercent trois jeunes filles sur tous les garçons de la station.

Lire la suite de « Monica Sabolo : « Crans-Montana » »

Claire Berest : « Bellevue »

claire berest

Présentation de l'éditeur : "Alma se réveille à quatre heures du matin. Dans un hôpital psychiatrique.
Deux jours plus tôt, elle fêtait ses trente ans. Écrivain prometteur, Alma est une jeune Parisienne ambitieuse qui vit avec Paul depuis plusieurs années ; tout lui sourit. Et, d’un coup, tout bascule. Son angoisse va l’emporter dans une errance aussi violente qu’incontrôlable et la soumettre à d’imprévisibles pulsions destructrices.
Que s’est-il passé pendant ces quarante-huit heures ?"

Claire Berest est une jeune auteure française. Elle publie son troisième roman: Bellevue. Un roman servi par une plume vive et directe sans aucune négociation avec les approximations.

Lire la suite de « Claire Berest : « Bellevue » »