Vanessa Schneider : « Tu t’appelais Maria Schneider » #RL2018

Au centre de ce roman, la question de l’image : fantasmée, rêvée, travestie, dégradée. C’est aussi l’histoire d’un regard celui d’une cousine sur son aînée, des hommes sur les femmes, et une analyse du temps qui passe sur une blessure indélébile.

Lire la suite de « Vanessa Schneider : « Tu t’appelais Maria Schneider » #RL2018″

Publicités

Simon Johannin : « L’été des charognes » #prixorangedulivre2017

 

Il est toujours difficile pour moi de parler d’un roman dont l’univers ne m’a touchée. Celui de Simon Johannin en fait parti. Roman noir et dur, à l’oralité revendiquée, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher au style même, les ruptures syntaxiques ont eu raison de ma volonté à achever le roman.

Lire la suite de « Simon Johannin : « L’été des charognes » #prixorangedulivre2017″

Sylvie Le Bihan : « Qu’il emporte mon secret »

quil-emporte-mon-secret

Présentation de l'éditeur : " « Je ne peux pas t'expliquer pourquoi, pas maintenant, mais sois 
patient, je te raconterai dès que j'aurai trouvé les mots. J'ai besoin de respirer, encore un 
peu, un autre air que celui, étouffant, de l'été 1984, celui que j'avais refoulé et que j'ai 
retrouvé dans une salle de la prison de Nantes, il y a trois semaines ». Deux nuits ont bouleversé 
la vie d’Hélène à 30 ans d'intervalle, la troisième, à la veille d’un procès, sera peut-être enfin 
celle de la vérité… Alternant le présent et le passé, Sylvie Le Bihan construit un roman à tiroirs 
où le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la fin."

Sylvie Le Bihan est diplômée de Sciences Po, elle travaille comme directrice de l’International pour les restaurants Pierre Gagnaire (son mari) avec qui elle a également signé un livre sur le goût : « Petite Bibliothèque du gourmand ». Elle a publié trois romans qui évoquent tous l’urgence de vivre et la libération du corps par les mots.

Son premier roman, L’autre, traite avec brio de la descente en enfer de deux femmes victimes de leurs maris, pervers narcissiques. Dans son deuxième roman, Là où s’arrête la terre, elle met en scène une femme qui doit faire des choix pour tenter d’avancer. Après avoir quitté mari et amant, elle part à l’autre bout d’elle même et là où la terre s’arrête, dans le Finistère pour trouver des réponses.

Lire la suite de « Sylvie Le Bihan : « Qu’il emporte mon secret » »