Il est des livres qui marquent à vie. Celui-ci est de ceux-là, sans l’ombre d’un doute.
Il l’est pour deux raisons. La première c’est par le choix même du sujet, un groupe de jeunes gens qui souhaitent ouvrir une bibliothèque secrète à Daraya en Syrie alors que la guerre fait rage. Le deuxième c’est grâce à la juste distance qu’occupe Delphine Minoui par rapport à son sujet.J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix des lectrices ELLE 2018, il a sélectionné dans la catégorie document pour le mois de février.

Lire la suite de « Delphine Minoui : « Les Passeurs de livres de Daraya » #rl2017″

Publicités