Monica Sabolo : « Crans-Montana »

crans montana

Présentation de l'éditeur : "Dans les années 60, à Crans-Montana, une station de ski suisse, des garçons observent, de loin, trois jeunes filles qui les fascinent : les trois C. Chris, Charlie et Claudia. Elles forment une entité parfaite, une sorte de constellation. Claudia, cheveux blonds, hanches menues, sourire enjôleur. Chris, boucles brunes, peau mate, ongles longs comme des griffes. Charlie, cheveux noirs, petits seins, longues jambes. Pour ces garçons elles sont un rêve impossible. Pendant les vacances d’été ou d’hiver, sur les pistes, à la piscine ou dans les night-clubs ils les regardent, sans jamais les aborder. Les années passent. Leur souvenir les poursuivra, comme un amour fantôme.
 Les voix des garçons, puis des filles déroulent les destinées d’une jeunesse, dorée en apparence, mais qui porte les secrets, les fautes et l’indifférence des générations précédentes. Durant près de trente ans, tous tenteront de toucher du doigt quelque chose de plus grand, l’amour, la vérité, ou simplement le sentiment d’exister. Mais des espoirs romantiques de l’adolescence à l’opulence glacée des années fric, la vie glisse entre leurs doigts."

Monica Sabolo a été journaliste dans les rédactions des magazines Voici, Elle et Grazia. Début 2013, elle prend un congé sabbatique de quelques mois pour écrire un troisième roman Tout cela n’a rien à voir avec moi, pour lequel elle reçoit le prix de Flore. Son dernier roman Crans-Montana nous plonge dans les années 60 et 70, au cœur d’une amitié extrême et de la fascination qu’exercent trois jeunes filles sur tous les garçons de la station.

Une station de montagne en Suisse est au cœur de ce roman. Durant plusieurs saisons et malgré le temps qui passe, ces jeunes gens en devenir vont en voir de toutes les couleurs : des amours innocentes aux drames personnels, des fantômes du passé aux peurs de l’avenir.

« Il était si facile alors de se dire que ce dont on ne se souvenait pas avec exactitude n’avait peut-être jamais eu lieu. Qui s’en souciait de toute façon ? »

Trois jeunes beautés forment une constellation, polarisant tous les désirs et toutes les jalousies. L’envie est disséquée dans ce tableau mélancolique avec finesse et justesse. Les 3 C ainsi qu’on les nomme, sont outrageusement belles et appartiennent à une galaxie dont le groupe des « Garçons » français qui les considèrent avec fascination, ne fait pas partie. Les tentatives d’approches sont rarement concluantes mais prennent une valeur d’exploit au sein de leur groupe dès lors que l’un d’entre eux est parvenu à approcher les muses.

« Lorsqu’ils revenaient vers notre groupe, le pas assuré, nous adressant des clins d’œil, il y avait un instant suspendu, comme une virgule dans nos souffles figés. »

Ces pauvres petites filles riches, comme dirait Claude François à la même époque, cachent des secrets, des fêlures, des regrets. Elles évoluent au sein d’un monde dont les règles ont été pipées et dont les dés ne s’arrêtent de rouler que lorsque survient le drame.

« Entre elles, il y avait des secrets, comme des bulles renfermant un liquide amer, des regrets et malgré l’énergie qui circulait alors, quelque chose se rétrécissait. »

Ce roman sur ces années de libération post 2e guerre mondiale saisit les doutes d’une génération lors de ce passage difficile qu’est l’adolescence. Les promesses de liberté, les limites à débusquer sont autant de thèmes que Monica Sabolo distille à travers les yeux de ces héroïnes à la recherche d’un nouveau gout à la vie.

« Peut-être était-ce aussi le frisson du danger, cette tentation de la transgression ? »

Laissez-vous emporter par la plume aérienne de Monica Sabolo!

Monica Sabolo, Crans-Montana, Lattès, août 2015, 240 pages, 19 euros

Publicités

Un commentaire sur « Monica Sabolo : « Crans-Montana » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s